Calcul intensif : Bull et les PME misent gros sur le cloud

CloudEntreprise

25 PME se sont associées au projet NumInnov de Bull, visant à créer une plate-forme de cloud computing dédiée aux usages du calcul intensif.

Bull devient petit à petit un grand nom du monde du calcul intensif. La firme français profite de son savoir-faire dans ce domaine pour lancer le projet NumInnov, une plate-forme de cloud computing dédiée au calcul, note Silicon.fr.

Afin de booster cette initiative, Bull a créé le Club NumInnov, qui regroupe d’ores et déjà 25 PME innovantes.

Le but de ce groupement est de fédérer les acteurs du logiciel et des services autour des nouveaux usages du calcul intensif en mode cloud. De nouvelles offres pourraient ainsi émerger dans les secteurs des collectivités, de la défense, de la médecine, des médias et de la sécurité.

« Bull est la seule entreprise au monde à pouvoir installer en 2011 trois supercalculateurs dont la puissance dépassera la barre du pétaflops (un million de milliards d’opérations à la seconde), constate Philippe Vannier, président-directeur général de Bull. Notre projet de cloud computing – ‘le numérique au service de l’innovation’ – est construit pour développer un écosystème performant de PME afin que le calcul haute performance couvre en toute sécurité de nouveaux domaines d’action. »

Les membres du Club NumInnov pourront bénéficier du soutien de Bull et profiter des infrastructures du campus Teratec de Bruyères-le-Châtel (département de l’Essonne), connu pour être le site où est implanté le Tera 100, le premier supercalculateur pétaflopique européen.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur