Caméra de surveillance connectée : Netgear veut se démarquer avec Arlo Pro

MobilitéSécurité
netgear-arlo-pro
2 1

Netgear sort un nouveau modèle de caméra de surveillance connectée : Arlo Pro. De quoi inquiéter ses concurrents Nest et Canary ?

Netgear étoffe sa gamme de caméras connectées avec le nouveau modèle baptisé Arlo Pro. Loin de la basique caméra IP dédiée à la surveillance, il s’agit d’une véritable plateforme « intelligente » et évolutive qui s’inscrit dans l’internet des objets (IoT).

Le modèle Arlo Pro succède aux modèles Arlo (sans-fil) et Arlo Q (filaire). Fort du succès remporté, Netgear se targue d’avoir joué un rôle conséquent sur la croissance de 30% du marché des caméras de surveillance sur l’année passée.

La Arlo Pro peut aussi bien être utilisée à l’intérieur qu’à l’extérieur (car étanche). Elle se met à enregistrer dès qu’elle détecte du mouvement grâce à ses capteurs infrarouges et peut alors alerter les propriétaires qui seront notifiées via une application mobile dédiée (disponible sur iOS et Android).

Mais cette déclinaison estampillée « Pro » gagne de nouvelles fonctionnalités. En premier lieu, elle intègre désormais une batterie rechargeable de 2440 mAh. Selon Netgear, celle-ci permet à la caméra de fonctionner durant 6 mois consécutifs sur une seule charge.

A la discrétion de l’utilisation et suivant les scénarios d’utilisation, il sera possible de la faire fonctionner en sans fil ou bien en filaire grâce au port idoine.

Bientôt de la reconnaissance d’image en temps réel

La Arlo Pro gagne également un haut-parleur et un microphone. Ce dernier lui permet de se déclencher automatiquement dès qu’un bruit est détecté. Il permet aussi à la caméra d’endosser le rôle de système d’interphone vidéo, le visiteur pouvant alors se signaler verbalement.

Mais, les plus grosses nouveautés seront à mettre sur le compte d’une mise à jour logicielle prévue pour cette année.

La caméra sera en effet capable de procéder à de la reconnaissance d’image en temps réel grâce à sa technologie baptisée « Arlo Smart Analytics ». Elle identifiera et distinguera différents objets en vue d’un filtrage a priori. Ce qui devrait éviter de donner des fausses alertes pour se concentrer sur les vraies détections d’individus.

Avec la Arlo Pro, Netgear vient directement concurrencer la Flex de Canary lancée le mois dernier mais aussi les produits de la gamme Nest (Google). Les deux premières caméras sont assez similaires sur le papier. La différence pourrait donc se faire avec les ajouts logiciels prévus ultérieurement.

Mais aussi grâce à l’intégration possible dans d’autres plateformes, comme le permet la nouvelle caméra de Netgear.

En plus des applications traditionnelles, elle offre ainsi une intégration avec SmartThings (entité de Samsung), l’Apple TV et l’Apple Watch. On peut aussi l’associer à des scénarios via IFTTT (If This Then That).

La Arlo Pro se connecte à une station de base fournie avec la caméra, avec un tarif positionné à 250 dollars. Mais, elle fonctionne également sur les plus anciens hubs fournies avec les modèles de caméra précédents. Ces derniers fonctionnent, eux aussi, sur le nouveau hub (sans toutefois hériter des nouvelles fonctionnalités).

La nouvelle station de base supporte les dispositifs de stockage via USB et est aussi équipée d’une sirène capable de diffuser une puissante alarme de 100 dB. Netgear offre également 7 jours de stockage dans le cloud avec la caméra qu’on peut acquérir sans le hub au pris de 180 dollars.

netgear-arlo-pro

(Crédit photo : @Netgear)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur