Camif.fr se lance sur le marché de l’occasion en ligne avec PriceMinister

Mobilité

L’enseigne dédiée à l’équipement de la maison et le site de produits d’occasion s’associent autour de Camif Occasion. Principal intérêt : la complémentarité des profils de clients.

La Camif, enseigne d’équipement de maison qui dispose d’un réseau de distribution en magasins mais aussi de canaux de vente à distance, s’associe à PriceMinister pour développer la partie achats et ventes d’occasion sur son site Internet.

A partir de Camif.fr, les internautes pourront acheter et vendre des produits d’occasion. Un modèle qui a fait le succès de PriceMinister. Tout internaute, sociétaire ou non de la Camif, peut avoir accès à Camif Occasion. Le service repose sur la base de données produits détenue par PriceMinister (environ 10 millions de produits). Le système de transaction est identique : lorsqu’un membre achète un article, il règle le montant de son achat à Camif Occasion, qui signale alors au vendeur que son produiçt a trouvé acquéreur. Le vendeur expédie l’article à l’acheteur, qui accuse réception de l’envoi directement sur le site. A partir de ce moment-là, Camif Occasion règle le vendeur.

“il s’agit d’un accord de cogriffage”, explique Pierre Kosciusko-Morizet, PDG de PriceMinister. C’est un partenariat d’un nouveau genre entre une enseigne traditionnelle et une jeune pousse qui a fait une percée sur le marché de l’occasion en ligne. “La Camif a un enjeu d’image de marque avec ce partenariat. En qualité de tiers de confiance, nous ne devons pas la décevoir”, précise le dirigeant.

Des clients très branchés Internet

Pour la Camif, l’intérêt est évident : il permet d’étoffer sa gammes de services en ligne avec un volet produits d’occasion. PriceMinister voit de son côté un vivier de prospection dans la base de données des clients sociétaires de la Camif. Historiquement, l’enseigne était tournée vers le personnel de l’enseignement, une population qui se révèle très connectée, et plus globalement des agents de la fonction publique.

Le modèle économique de Camif Occasion suit la trace de PriceMinister : un système de commissionnement en fonction des ventes réalisées (avec une partage de la commission entre les deux sites associés).

En 2004, Camif.fr a réalisé un chiffre d’affaires de 80 millions d’euros TTC, ce qui représente 23% du chiffre d’affaires global de vente à distance (à côté d’autres canaux de commandes comme le téléphone ou le courrier) et 15% du chiffre d’affaires global. A noter que Groupe Camif a récemment ouvert un nouveau site institutionnel sur l’adresse : www.camif.coop.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur