Canal Plus hacké hier soir : il reste encore des traces

RisquesSécurité
hack-canal-plus-canalplay
4 121

La situation n’est pas encore tout à fait revenue à la normale chez le groupe Canal Plus après une attaque contre plusieurs de ses sites Web.

Il reste encore, ce mardi matin, quelques stigmates de l’attaque informatique dont le groupe Canal+ a été victime hier dans la soirée.

S’il n’a fallu qu’un peu plus d’une heure pour rétablir le site principal de la chaîne cryptée (canalplus.fr), le domaine associé à son offre de vidéo à la demande (canalplay.com) n’est toujours pas remis : la page d’accueil affiche un message d’alerte sur la situation en Syrie, accompagné d’une vidéo « Are you human ? – Talk Islam », façon clip de rap propagandiste.

Cet acte malveillant est revendiqué par un hacker qui se présente sous le pseudo Moroccanwolf. Le lien ajouté par ses soins en bas de la page redirige vers un compte Twitter associé à un groupe de pirates syriens nommé Syrian HeXoR.

hack-canalplay

Sur le site Zone-H, spécialisé dans le suivi du hacktivisme, Moroccanwolf a un long historique. Il s’en était, jusqu’alors, pris exclusivement à des sites hébergés en Afrique du Sud. Pour sa première en Europe, il a ciblé Canal+, y compris à travers canalplus-algerie.com et canalplus-maghreb.com, qui redirigent vers canalplus-overseas.com… officiellement « bloqué » en l’état actuel.

Concernant l’attaque contre canalplus.fr, un deuxième hacker est impliqué. Son nom : AMAR^SHG. Son origine revendiquée : l’Albanie. Ses faits d’armes : le site hongrois fakovacs.com – aujourd’hui signalé comme malveillant – ou encore le site hispanophone 800voluntarios.com, associé à une plate-forme communautaire pour le développement économique et social.

On retiendra du message publié par ses soins pour dénoncer la guerre dans le monde (Israël, Kosovo, Somalie, Russie…) « Il n’y a rien à blâmer, l’homme est un être humain, mais si je vous disais que certains tentent aussi de masquer les horreurs qu’ils ont commises, de cacher le fait que le monde est en feu ». Avec en musique de fond une adaptation de « Need You Now » de Lady Antebellum.

hack-canal-plus-fr

Tout au long de l’incident, Canal+ est resté très discret, se contentant de répondre à ses abonnés Twitter par un message standard : « Bonsoir, c’est en cours de résolution, nous sommes dessus ». Tout en les invitant périodiquement à utiliser l’application myCANAL.

canalplus-hack-twitter

Crédit photo : Bruce Rolff – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur