Canal Plus inaugure son service de vidéo à la demande avant TF1

Mobilité

Le groupe audviosuel lance CanalPlay.com, un site de téléchargement de films avec un usage sur PC uniquement dans un premier temps.

Après avoir acquis mi-2004 la jeune pousse MovieSystem qui exploitait la plate-forme de vidéo à la demande NetCiné, le groupe Canal Plus a dévoilé sa propre offre sous ses couleurs.

Baptisé CanalPlay.com, ce service VOD repose sur un lecteur de téléchargement de films sur l’ordinateur. Pour le lancement officiel du service, le catalogue comprend 700 titres, réparti dans les principaux genres (policiers, aventures, action, comédie?). Le catalogue global devrait atteindre le millier de références d’ici la fin de l’année.Les films pour adultes y trouvent également une place avec un dispositif de contrôle parental un peu plus renforcé.

Les films sont accessibles en téléchargement à l’unité. Ils peuvent être téléchargé à l’unité. La grille de tarifs est simple mais pas forcément attractive par rapport au distributeur de DVD du coin de la rue : comptez 3,99 euros pour visionner un film de fonds de catalogue, un euro de plus pour accéder à une nouveauté et 6,99 euros pour un film X. Visiblement, Canal Plus a compris que cette dernière catégorie remportait un grand succès parmi les amateurs de vidéo à la demande.

“Nous allons développer des offres de packages de film ou des formules spécial ‘séries’ ou ‘animations’ pour les enfants”, précise Bruno Thibaudeau, directeur de développement du groupe Canal Plus.

Une offre PC qui sera déclinée en TV

En termes d’usages, le client peut commencer à visionner le film sans attendre la fin du téléchargement. Il dispose d’un délai d’un mois pour exercer ses droits de visionnage. Une fois le fichier ouvert, l’abonné dispose d’un délai de 24 heures pour regarder le film. Pour l’instant, il s’agit d’une offre de vidéo à la demande orientée PC. La direction du développement de Canal Plus réfléchit à une déclinaison pour une consommation sur un poste de télévision, à l’instar de ce que propose France Télécom avec MaLigne TV.

“Depuis trois semaines, nous basculons les comptes des clients du service Netciné.fr qui va s’éteindre vers CanalPlay.com”, explique Bruno Thibaudeau. D’ici la fin de l’année, il souhaite afficher 100 000 comptes ouverts sur la nouvelle plate-forme VOD. Pour augmenter la visibilité de CanalPlay.com, un premier partenariat a été signé avec le portail AlloCiné.com dédié au Septième Art.

Protéger les contenus du cinéma : condition sine qua non

Sur le volet de la protection des oeuvres cinématographiques, CanalPlay.com s’appuie sur la technologie de gestion des droits numériques de Microsoft, qui permet de diffuser des contenus cryptés que si l’utilisateur a acquis une licence. De plus, un logiciel de géolocalisation a été mis en place pour exploiter les films en ligne dans le respect des droits des producteurs.

Canal Plus n’a pas attendu la fin des négociations entre l’industrie du cinéma en France et les fournisseurs d’accès Internet pour caler la vidéo à la demande dans la chronologie des médias. Une position commune qui semble difficile à déterminer en fonction des intérêts spécifiques des acteurs.

Pour le moment, Canal Plus exploite sur CanalPlay.com des films dont la sortie en salle remonte à neuf mois. Mais les FAI veulent réduire ce délai à six mois afin de bénéficier d’excluvisités pour séduire les internautes et tenter de contrer le piratage des films en ligne.

Le service VOD de TF1 sur la rampe de lancement
Le groupe TF1 va aussi investir le terrain de la vidéo à la demande. Son service devrait ouvrir ses portes le 15 novembre. Selon Le Monde, l’offre serait déployée sur la plate-forme TPS Multivision et un site Internet dédié. Le groupe audiovisuel compte exploiter le fonds de catalogue de TF1 Vidéo et profiter des accords dont ils dispose avec les studios américains en prolongement de la diffusion de films sur le bouquet satellite TPS. Au départ, le service TF1 Vidéo devrait comprendre une centaine de titres.

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur