Canal Talk propose de surfer à la voix

Cloud
Information - news

Jeune start-up, Canal Talk commercialise une solution de reconnaissance vocale pour surfer sur des sites Web par le biais d’un téléphone classique.

Canal Talk annonce la commercialisation d’un service de consultation de contenu de sites Internet par tout type de téléphone. Alors que le Wap permettait de visualiser les données, Canal Talk table sur un modèle peut-être un peu “rétro”, mais qui lui permet de s’affranchir des débits. Et c’est sur ce point que Canal Talk entend se démarquer. “Le Wap n’a pas su tenir ses promesses. Aujourd’hui encore, il n’offre pas la possibilité de surfer correctement. L’arrivée du GPRS changera peut-être la situation. Mais le déploiement prendra du temps”, explique Eric Meunier, un des deux co-fondateurs de Canal Talk. Et d’ajouter que le modèle économique du GPRS qui repose sur un paiement au débit et non plus à la durée aura du mal à s’imposer. De quoi présenter sa solution comme une véritable alternative au Wap.

Le contenu du site est traduit automatiquement de manière à être accessible par téléphone. La plate-forme de Canal Talk s’implémente directement sur le site Internet. L’utilisateur compose un numéro de téléphone qui lui donne ensuite accès à un menu déroulant lui offrant plusieurs possibilités. L’utilisateur peut soit exprimer ses choix vocalement, soit composer sur le clavier de son téléphone sa sélection. Il aura ainsi accès, quasi instantanément, à des informations de type financières, météorologiques…

Technologiquement intéressant mais cher

Reste que la facture de l’utilisateur risque de s’alourdir légèrement, puisque l’appel est facturé 2,21 francs la minute au minimum. Le coût de l’utilisation est ensuite divisé entre France Télécom et l’opérateur de contenu. L’intérêt pour les sites est clairement de trouver un moyen supplémentaire de dégager des revenus autres que par la publicité. La solution est commercialisée à partir de 200 000 francs. Le prix varie en fonction de la complexité de la solution à mettre en place, du nombre de personnes pouvant se connecter simultanément. La solution est disponible dès maintenant en anglais. La version française devrait être finalisée d’ici une semaine.

Pour en savoir plus : Canal Talk


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur