Canonical publie un système de contrôle de versions de code source

Cloud

Pour faciliter les développements, le sponsor de la distribution Ubuntu vient de sortir Bazaar, un système “open source” de contrôle de versions.

Bazaar 1.0. Derrière cet étrange nom se cache le dernier avatar de Canonical, le sponsor de la distribution Linux Ubuntu. Le Bazaar en question est un système écrit en Python qui a vocation à garder la trace des différents développements effectués sur un projet communautaire étendu, aidant par là même les développeurs à laisser libre court à leur créativité.

Bazaar est un outil “distribué”, et non centralisé, de contrôle de versions (VCS ou “Version Control Systems”), en vigueur sur le projet communautaire Ubuntu, qui réunit des centaines de développeurs. Selon Canonical, le fait qu’il ne soit pas centralisé facilite son adoption par des communautés mondiales, réparties en sous-entité géographiques.

Canonical met en avant la simplicité de déploiement et d’utilisation dudit Bazaar, via une ligne de commande, par le bais d’une interface graphique ou lorsqu’il est intégré à d’autres outils de programmation comme Eclipse. Compatible avec les systèmes GNU/Linux, Windows et Mac OS X, l’outil serait déjà utilisé par une cinquantaine de projets open source.

Publié sous licence GPL, il est également offert dans une version commerciale pour les éditeurs qui souhaitent l’embarquer dans leurs applications.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur