Canonical compte sortir un smartphone sous Ubuntu en 2015

MobilitéPoste de travailSmartphonesSystèmes d'exploitation

Canonical devrait finalement lancer son propre smartphone sous Ubuntu dans le courant de l’année.

Mark Shuttleworlth, fondateur de Canonical, l’annonce dans une vidéo diffusée sur fond d’UOS (Ubuntu Online Summit) qui s’achève aujourd’hui  : Il y aura bien un smartphone Ubuntu qui sortira cette année.

Il y a deux ans, Canonical avait eu pour ambition de financer son premier smartphone, l’Ubuntu Edge, via la plate-forme de financement participatif Kickstarter. Avec 32 millions de dollars réclamés, l’objectif financier était assez élevé, tant et si bien qu’il n’a pas été atteint au terme de la campagne.

Ce futur terminal ferait la part belle à “Convergence”, un concept cher à Canonical qui édite la distribution Linux Ubuntu. Ce concept distinguait déjà l’Ubuntu Edge.

En substance, il pouvait fonctionner en tant que smartphone ou bien comme un ordinateur de bureau. Une station d’accueil permettait en effet de le connecter à un moniteur, un clavier et une souris.

Récemment, le constructeur espagnol BQ lançait en Europe l’Aquaris E4.5 mais sans le concept de “Convergence”.

Avec l’Ubuntu Edge, cette “Convergence ” des usages était portée en germe par Ubuntu avec une interface et des applications natives capables de changer suivant l’appareil utilisé et la taille d’écran à laquelle il est associé.

Avant cela, il y avait également eu la tentative « Ubuntu pour Android » : exploitant le noyau Linux, ce logiciel permettait d’utiliser un smartphone Android sous Ubuntu avec un moniteur et le duo souris/clavier.

Microsoft – Canonical : même combat ?

Ce concept d’approche unifiée, on le retrouve avec…Continuum dans Windows 10.

Dans sa vidéo épluchée par Slashgear, Mark Shuttleworlth salue d’ailleurs le travail de Microsoft avec Continuum comme une « incroyable validation » des idées sur lesquelles Canonical a planché ces dernières années.

Continuum sera en effet une fonctionnalité phare de Windows 10. Elle permet à l’appareil de détecter automatiquement la présence ou non d’un clavier (physique ou Bluetooth) afin d’adapter l’interface (Modern UI pour le tactile et bureau sinon). Lors de la Build 2015, on apprenait d’ailleurs que Continuum prendrait en charge les smartphones.

Concernant ce smartphone Ubuntu en gestation, un fabricant OEM serait déjà sur les rangs. Toutefois, aucune date précise n’est donnée et le fondateur de Canonical reste laconique sur les spécifications et le prix du smartphone.

Difficile de dire s’il héritera des spécifications de l’Ubuntu Edge qui était équipé d’un processeur multi coeurs, de 4 Go de RAM, de 128 Go pour le stockage et d’un écran de 4,5 pouces défini en 720p avec protection en saphir.

Rappelons également qu’en 2011 (avant même « Ubuntu pour Android » donc), Motorola avait lancé le Moto Atrix (évoluant alors sous Android 2.3 et qui sera suivi de l’Atrix 2). Terminal haut de gamme, il pouvait se transformer en ordinateur évoluant sous Ubuntu lorsqu’il était connecté à une station d’accueil spécifique.

L’expérience unifiée avec un seul appareil protéiforme pourrait donc être la grande tendance de cette année 2015 avec Continuum de Windows 10 d’une part mais aussi avec un smartphone Ubuntu signé Canonical d’autre part.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur