CAO : Autodesk s’offre le français Robobat

Cloud

L’éditeur américain d’outils de conception assistée par ordinateur s’empare
de son homologue français pour 26 millions d’euros.

Après avoir racheté la technologie de simulation des assemblages mécaniques du français Solid Dynamics en septembre 2005, l’éditeur californien Autodesk traverse à nouveau l’Atlantique. Ce spécialiste du CAO vient cette fois de conclure un accord pour l’acquisition du français Robobat, pour 33 millions de dollars en cash, soit environ 26 millions d’euros. Avec cette acquisition, le groupe coté au Nasdaq espère compléter sa gamme de solutions d’ingénierie avec les outils d’analyse, de conception et de calcul de structures acier et béton de cette firme hexagonale.

Créée en en 1988 à Grenoble, Robobat édite des logiciels de calcul et de dessin pour le bâtiment, le génie civil et l’industrie. Sa solution phare, dénommée Robot Millennium, est un logiciel de calcul de structures. Elle a notamment été utilisée pour la conception du Stade de France et de la nouvelle gare de Shanghai. La firme, qui revendique 8000 clients dans une centaine de pays, a réalisé un chiffre d’affaires de 9,8 millions d’euros en 2005, en progression de 27% par rapport à l’année 2004 (7,7 millions d’euros). Elle emploie 160 salariés, principalement en France et en Pologne.

De son côté, Autodesk employait près de 4800 salariés dans le monde début 2006. Son chiffre d’affaires s’élève à 1,5 milliard de dollars sur son exercice fiscal 2006 (clos le 31 janvier), dont 40% sur le continent américain (609 millions), 37% en Europe (558 millions) et 23% sur la zone Asie-Pacifique (356 millions). Depuis sa création en 1982, le groupe s’est spécialisé dans ce qu’il définit comme l’ingénierie structurelle, avec une ligne de produits destinés aux architectes et ingénieurs. Il édite, en particulier, un outil de conception assistée par ordinateur (AutoCad) et une solution de modélisation de données architecturales (Autodesk Revit Structure). Pour compléter son offre AutoCad, il s’était déjà emparé en octobre 2005 d’Alias, d’un éditeur de solutions de conception 3D. Cette opération lui avait alors coûté 182 millions de dollars.

En prélude à leur union, Autodesk et Robobat se sont alliés en 2005 pour faciliter l’interopérabilité entre leurs deux solutions d’analyse et de conception de structures Robot Millennium et Revit Structure. Robobat a également développé sur la plate-forme AutoCAD des logiciels de calcul de structures acier et béton.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur