Capgemini fait son marché en France

Cloud

Capgemini vient de racheter, pour 40 millions d’euros, deux entreprises françaises : Artesys, spécialiste des solutions d’infrastructure, et Avantias, spécialisée dans la gestion des contenus d’entreprise.

Capgemini revient à ses origines et réinvestit en France en annonçant l’acquisition de deux entreprises françaises, Artesys, un intégrateur de solutions d’infrastructure, et Avantias, spécialiste du secteur de l’ECM (Enterprise Content Management – gestion des contenus d’entreprise).

Les montants de ces transactions s’élèvent, au total, à 40 millions d’euros.

Créé en 2000, Artesys a généré un chiffre d’affaires de 25 millions d’euros en 2010. Son rachat va permettre à Capgemini de renforcer son expertise en matière de transformation des infrastructures et de maîtrise de leur cycle de vie (conception, exploitation, cloud computing).

Grâce à l’acquisition d’Artesys, Capgemini va également renforcer son pôle Infrastructure Transformation Services (ITS), qui a pour objectif d’aider les organisations privées et publiques  à accéder aux bénéfices du cloud.

Fondé en 2006, Avantias a atteint un chiffre d’affaires de l’ordre de 13,6 millions d’euros l’année dernière.

Capgemini va ainsi compléter sa ligne de service Business Information management (BIM), permettant aux entreprises de gérer leur « patrimoine informationnel ».

« Il est important pour nous d’investir sur le marché français qui représente plus de 22% du chiffre d’affaires du groupe et qui connaît un retour progressif à la croissance », a souligné Paul Hermelin, DG de Capgemini.

En outre, la SSII a annoncé le recrutement cette de année de plus de 4 500 personnes en France.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur