Capteurs magnétiques : Crocus Technology lève 19 millions d’euros

EntrepriseLevées de fonds
crocus-technology-levee-fonds
2 0

Avec l’appui de plusieurs fonds, Crocus Technology poursuit l’exploration des applications associées aux semi-conducteurs de type MLU entre la France, les USA et la Russie.

Installé sur le segment des semi-conducteurs magnétiques, Crocus Technology poursuit son chemin avec une levée de fonds de 19 millions d’euros.

Pour ce nouveau tour de table, la société high-tech d’origine française (initialement installé à Grenoble) s’appuie sur une batterie d’acteurs comme des fonds de capital-risque (NanoDimension, Innovation Capital, Idinvest Partners, Ventech, Sofinnova, CEA Investissement, Industrial Investor Group) mais aussi Rusnano (fonds d’investissement de l’Etat russe) et Kreos Capital (« venture loan », financement par la dette).

Les fonds levés serviront à affiner l’approche produits par segments de marché (industrie, électronique grand public, automobile et Internet des objets), consolider les ressources commerciales et élargir les réseaux de distribution, et poursuivre la R&D.

Depuis la création de Crocus Technology, c’est un montant dépassant les 180 millions d’euros qui a été injecté dans la société qui fournit des semi-conducteurs de type MLU (Magnetic Logic Unit).

En juillet 2013, on évoquait une levée de 34 millions d’euros. Cette technologie magnétique, basée sur le CMOS, est présentée comme une vraie rupture technologique.

Les capteurs magnétiques qui en découlent présenteraient des avantages non négligeables dans le cadre d’exploitation de compteurs intelligents, de gestion de l’énergie ou de solutions plus globales rattachées à la sphère de l’Internet des objets. Un segment de business qui monte en puissance.

Depuis la mise en production en masse de capteurs magnétiques début 2014, Crocus recense « une trentaine de clients » et table sur une centaine d’ici à fin 2015″, précise Michel Desbard, P-DG de l’entreprise depuis novembre 2014, interrogé dans Les Echos. Auparavant, il représentait les intérêts du fonds Innovation Capital dans la société.

Le fournisseur de technologies MLU compte surfer sur ce marché qui devrait atteindre 1,87 milliard à l’horizon 2018 (source : IHS Technology).

Outre des bureaux en France (Grenoble, Rousset), Crocus dispose de bureaux à Santa Clara (Californie) et elle a monté une unité de production de semi-conducteurs magnétiques près de Moscou en Russie.

Via Rusnano, l’Etat russe a injecté 100 millions de dollars dans l’usine high-tech, qui va vraiment démarrer ses activités fin 2015.

crocus-technology-levee-fonds
Crocus Technology : an advanced scalable non-volatile Magnetic Logic Unit™ (MLU) architecture based on Thermally Assisted Switching (TAS) MRAM technology

 


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur