Cario lance ses forfaits ADSL

Cloud

Le Crédit Agricole renforce son activité de fournisseur d’accès avec des offres d’accès ADSL enrichies de services maison. Quant au forfait illimité bas débit, il est remplacé par un accès longue durée de 80 heures.

Proposé depuis le 16 septembre 2003 (mais annoncé officiellement lundi 22 septembre), l’accès ADSL fait désormais partie de l’offre Internet de Cario. Comme nous l’avions précédemment signalé (voir édition du 11 juillet 2003), la filiale Internet du Crédit Agricole a abandonné son forfait téléphonique illimité pour laisser place à l’accès haut débit. “Ce forfait illimité permettait d’attendre l’ADSL”, explique Stéphanie Sonelet, directrice de Cario, qui s’empresse de préciser que “pour les clients qui n’ont pas accès à l’ADSL, [Cario] un forfait bas débit de 80 heures par mois”, en plus des offres 5, 12 et 35 heures. Un forfait longue durée raisonnablement facturé 24 euros par mois (dont les trois premier mois à 19 euros pour les clients de la banque et le premier mois uniquement pour les autres), indispensable pour une partie des clients du Crédit Agricole inéligibles à l’ADSL.

Une offre de télévision sur ADSL

Quant à l’ADSL, il se décline sur trois offres avec engagement d’un an : 128, 512 et 1 024 Kbits/s respectivement à 29, 39 et 49 euros par mois (dont trois ou six mois à tarif préférentiel selon que l’on est client ou non du Crédit Agricole pour les 512 et 1 024). Les frais de mise en service sont offerts jusqu’à la fin de l’année ainsi que le modem USB (ComTrade CT350, garanti un an et livré par la Poste). Conscient que ses tarifs ne se détachent pas franchement de la moyenne des offres concurrentes, Cario enrichit son produit de deux services : une assurance qui garantit les achats en ligne, gratuite pour les clients de la banque (compte en ligne ou Mosaïc) mais facturée 2 euros par mois pour les autres, et une offre de télévision par ADSL composée de quatre chaînes (LCI, Infosport, Teletoon et Odyssée). Fournis par TF1, ces programmes audiovisuels sont offerts du 3 novembre au 3 mai pour les abonnés au 512 ou au 1 024 Kbits/s (le 128 Kbits n’offrant pas un débit suffisant). L’offre sera ensuite payante mais Cario n’est pas encore en mesure de préciser les tarifs.

Avec la Poste et la Banque Populaire (Guideo en partenariat avec 9Telecom), le Crédit Agricole est l’une des rares banques françaises à se positionner encore comme fournisseur d’accès à part entière, comme le confirme sa présence au sein de l’association des fournisseurs d’accès français (AFA). La Société Générale/Voonoo avait jeté l’éponge en juin 2003. Pour Stéphanie Sonelet, l’activité Internet n’est pas contradictoire avec le métier de banquier. Au contraire, “notre offre est liée à des produits bancaires”, estime-t-elle. “Nous étions déjà présents sur le Net avec le service de gestion de comptes en ligne et nous proposons un portail régionalisé de proximité qui diffuse des informations et services personnalisés afin d’accompagner nos clients.” Discret sur ses résultats, Cario compte aujourd’hui moins de 100 000 abonnés à l’Internet pour un potentiel de 1,5 million de clients qui gèrent leur compte en ligne. Se laisseront-ils séduire par la nouvelle offre ADSL ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur