Carrefour : un livreur particulier dépose votre commande Drive à domicile

E-commerceMarketing
carrefour-drive-livraison-domicile

En Belgique, Carrefour teste un dispositif de livraison à domicile d’une commande Drive par l’intermédiaire de l’app Bringr (groupe Bpost). Quid en France ?

En Belgique, Carrefour lance une expérimentation visant à proposer une formule combinant Drive et livraison à domicile.

La branche locale du groupe de grande distribution compte exploiter l’application Bringr*, lancée par le groupe postal Bpost à la mi-2016.

La phase de test se déroule dans huit Market et huit Hypermarchés, précise Carrefour dans sa communication.

Il suffit au client Carrefour d’effectuer une commande sur Internet via Drive.be.  Un livreur particulier rattaché à Bingr se chargera de déposer le lendemain la commande à l’heure et à l’endroit fixés par le client.

On peut aller encore plus vite avec la formule Bringr avec 9 relais magasins Carrefour Express. Il sera possible de passer sa commande aux heures d’ouverture du magasin (par téléphone ou se rendant sur place). Il sera livré 2 heures plus tard (y compris le week-end).

Quid du coût de cette formule ? Le service Bringr sera proposé pour toutes commandes à partir de 30 euros et sera gratuite durant les 6 mois d’essai.

Un service rendu au client qui fait crisper les dents des membres du syndicat chrétien flamand ACV-Transcom. Il perçoit à travers Bringr une dérive vers une certaine forme « d’ubérisation » (« recours à des particuliers plutôt qu’à du personnel fixe »).

Mais les avis sont partagés selon 7sur7.be. Ainsi, Jean-Pierre Nyns, représentant du syndicat socialiste CGSP, estime que Bringr n’entre pas en concurrence avec le personnel de Bpost. « La plate-forme s’adresse à un autre public », déclare-t-il.

Le concept pourrait-il débarquer en France ?

Dans une contribution blog remontant à juin 2016, le magazine Grande Conso avait repéré une initiative similaire : l’hypermarché Carrefour Le Mans a utilisé les services de La Poste pour livrer à domicile dans le cadre d’un test.

Un système de trois créneaux quotidiens avait été mis en place pour le dépôt des colis. Le tout moyennant 14,90 € de supplément sur la commande.

Parallèlement, depuis l’automne dernier, Carrefour développe des formules de livraison express dans la région parisienne (« Vos courses en ligne livrées à domicile dans Paris en 1 heure par vos magasins Carrefour ») pour contrer l’offensive Amazon Prime Now au nom de la bataille engagée dans les courses rapides.

*A ne pas confondre avec Bringr, éditeur français d’une solution de publication et de monitoring des réseaux sociaux pour les entreprises (acquis par iAdvize en mai 2015)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur