Carte mémoire : Datel attaque Microsoft et sa Xbox pour concurrence déloyale

Cloud

Selon le fabricant Datel, qui commercialise des cartes mémoire pour les consoles de jeux vidéo, Microsoft aurait enfreint les lois anti-trust en bloquant l’utilisation des solutions de la firme britannique sur sa Xbox 360.

Microsoft et sa console de jeux vidéo Xbox 360 ont maille à partir avec la justice. En effet, la firme britannique Datel, spécialiste des solutions mémoire pour les consoles de jeux, a déposé une plainte contre l’éditeur américain pour concurrence déloyale devant la Cour Fédérale de San Francisco, en Californie.

Datel s’est spécialisé dans l’élaboration et la commercialisation de périphériques de stockage amovibles pour les consoles de jeux. Ces produits peuvent alors remplacer les disques durs et cartes mémoire initialement vendus avec les consoles de jeux vidéo.

A cet effet, Datel accuse Microsoft d’avoir sciemment bloqué l’utilisation de ses cartes mémoire Max Memory sur les Xbox 360 à la suite d’une mise à jour. Selon la firme britannique, par cette pratique, Microsoft violerait la législation anti-trust.

Une manière donc pour Microsoft de couper l’herbe sous le pied de Datel, en court-circuitant l’utilisant de ses produits sur la Xbox 360. Car désormais, seules les cartes mémoire de Microsoft seraient tout à fait compatibles avec sa console de jeux maison.

Selon Mike Connors, le fondateur de Datel, l’objectif de Microsoft serait d’empêcher ses joueurs et clients d’utiliser ses Max Memory qui offrent bien plus d’avantages que les cartes mémoire de Microsoft, et ce, pour le même prix.

“Une carte Max Memory se connecte à la Xbox 360 et permet à un utilisateur de stocker des jeux, des personnages et d’autres informations de ce type. Elle offre la possibilité à un joueur de partager les informations d’un jeu entre plusieurs consoles Xbox. La carte mémoire de Microsoft permet de faire exactement la même chose – à la différence près qu’elle n’offre que le quart de la mémoire pour un même prix de vente. Datel a fabriqué la carte Max Memory pour qu’elle soit 100% compatible et plus de 50 000 cartes Max Memory ont été vendues dans le monde sans que cela ne cause le moindre dommage à la console Xbox”, explique-t-il dans un communiqué.

Datel souhaite que la firme de Redmond arrête le blocage de ses cartes mémoire sur la Xbox 360 et demande à la justice américaine de veiller à ce que Microsoft ne soit pas en mesure de reproduire une telle manœuvre.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur