Carte Musique Jeunes : c’est pas gagné

Cloud

La “Carte Musique Jeune” n’a pas trouvé son public. Le ministère de la Culture veut revitaliser l’initiative censée amener plus d’internautes vers les plates-formes de musique légale.

La formule de la Carte Musique Jeunes est à revoir.

Censée servir de support pour promouvoir le téléchargement sur des plates-formes légales, elle n’a pas rencontré de succès auprès du public visé.

Les Echos évoque des ventes plafonnées à 50 000 exemplaires depuis son lancement alors que l’on escomptait le million de cartes distribuées sur un an.

Le ministère de la Culture devrait lancer une deuxième génération de Carte Musique Jeunes dans le courant de l’automne, qui serait plus appropriée à la demande. Alors qu’on attendait une nouvelle initiative pour la Fête de la Musique (21 juin)…

La V2 se présenterait sous la forme d’une carte pré-payée (les jeunes dépourvus de cartes bancaires y seraient plus sensibles).

“Autre innovation, elle sera disponible via les téléphones portables”, selon le quotidien financier.

Parallèlement, le site internet de la Carte Musique Jeune “évolue et complète son offre avec une nouvelle plate-forme”, peut-on lire sur un communiqué du ministère de la Culture.

L’utilisateur obtient désormais son sésame en 3 clics.

D’autre part, Musicovery.com, “la web-radio interactive par atmosphère”, rejoint le portefeuille de plates-formes légales qui soutiennent l’initiative gouvernementale pour faire aimer la musique numérique sans passer par le piratage.

Inscription au site carte musique jeune et réception du code

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur