Cartes 2009: la carte à puce résiste, le segment contactless reste dynamique

Cloud

Eurosmart a dressé son bilan et ses perspectives du marché de la carte à puce. Les puces sans contact (RFID, NFC) survolent la crise.

C’est devenu une tradition : à l’occasion du Salon Cartes 2009 (Paris-Nord Villepinte), le groupement international Eurosmart*, qui fédère un grand nombre d’acteurs impliqués dans la fabrication et l’exploitation de cartes à puce, vient de dévoiler les dernières tendances de l’industrie.

C’est toujours bon à prendre au regard de la conjoncture : en 2009, les ventes de cartes à puce ont progressé de 5,1% par rapport à l’année précédente (5,14 milliards de cartes à microprocesseur ou à mémoire). 70% des unités écoulées sont destinées au monde des télécoms.

Les acteurs parient visiblement sur un rebondissement du marché en 2010 et affichent des prévisions d’une croissance de 9,9% en 2010 (5,45 milliards).

On observe des fortes hausses de la demande dans des segment sectoriels comme les services financiers (+12,3%), le transport (+33,3%) et les services administratifs et rattachés à la santé comme la carte Vitale en France (+14,3%).

Pour le segment cartes à microprocesseur sans contact (hors dispositifs de contrôle d’accès et de ticketing), Eurosmart estime à 255 millions d’unités vendues courant 2009.

C’est une progression de presque 16% par rapport à l’année précédente. Une croisssance à deux chiffres appréciable dans une économie globale moribonde.

Sur 2010, le marché du contactless, porté par la RFID et le NFC, dépasserait la barre des 300 millions d’unités écoulées (310 millions pour être précis).

*Eurosmart inclut des membres comme des firmes comme Atmel, Austriacard, FNMT-RCM, Gemalto, Giesecke & Devrient, Infineon, Ingenico, Inside Contactless, NedCard, NXP, Oberthur,Renesas, Sagem Orga, Samsung, STMicroelectronics, Toshiba ou Zetes. Il accueille les fournisseurs de services de paiement  (GIE Cartes Bancaires, MasterCard), les laboratoires (FIME), les associations (Smart Payment Association) et les experts indépendants (Jean-Pierre Delesse).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur