Carte SDHC FlashAir : Toshiba fait du neuf avec du vieux

Cloud

Lors de l’IFA 2011 de Berlin, Toshiba a présenté FlashAir, une carte Secure Digital (SDHC) de 8 Go qui inclut un module Wi-Fi 802.11n et des fonctions de communication sans fil entre terminaux compatibles.

Toshiba profite de l’IFA 2011 pour présenter FlashAir, sa carte SDHC qui combine 8 Go de capacité et un module de connexion sans fil à la norme Wi-Fi 802.11n.

En dépit de l’exclusivité et de l’innovation que se réserve son constructeur, ce dispositif n’est pas le premier du genre. Ses prémices remontent même au début des années 2000.

A l’origine, ces interfaces onéreuses dotaient du sans fil à longue portée les PDA qui en étaient dépourvus, souvent limités à des connexions par infrarouge.

Ces périphériques prenaient généralement la forme de cartes Compact Flash, avant l’avènement des SD. Du Wi-Fi 802.11b, Toshiba passe à la norme n et y ajoute 8 Go de capacité.

Mais si une nouveauté devait réellement trancher avec la première génération de ces cartes flash, elle réside dans la possibilité de transmettre directement des données sans jamais retirer FlashAir de son appareil d’origine.

Selon Toshiba, ces minuscules modules (approximativement 3 cm sur 2,5) de Classe 6, garants d’excellents débits théoriques, supportent les principaux algorithmes de chiffrement : WEP, TKIP, WPA et WPA2.

Insérées dans un terminal compatible, elles assurent d’elles-mêmes l’échange de fichiers par peer-to-peer ou téléchargement direct sur serveur.

Mais alors qu’il considère son dispositif comme “le premier au monde“, ce que Toshiba omet, c’est l’existence d’équivalents déjà sur le marché. L’Eye-Fi en est le principal représentant.

Les premiers exemplaires de FlashAir seront disponibles en novembre prochain, pour une commercialisation globale en février 2012.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur