Cartographie : Microsoft signe un partenariat de cinq ans avec l’IGN

Mobilité

L’éditeur s’apprête à intégrer les photos aériennes de l’Institut géographique national sur Virtual Earth.

Déjà associé à GeoEye (ex-Orbimage) et à InterAtlas, Microsoft vient de signer une nouvelle alliance avec l’Institut géographique national (IGN). Ce partenariat, qui s’échelonne sur une durée de cinq ans, permettra à l’éditeur d’exploiter sous licence l’imagerie aérienne de l’IGN (BD Ortho), réalisée sur l’ensemble du territoire français. Et peut être de rivaliser avec les images du très populaire Google Earth.

Microsoft annonce qu’il entend rendre les images aériennes de l’IGN (seul organisme en mesure de fournir des images aériennes couvrant 100 % du sol français, selon lui) accessibles via son moteur Windows Live Search et, bien sûr, sur Virtual Earth, la plate-forme de géolocalisation et de cartographie lancée en 2005.

Il espère ainsi apporter davantage de réalisme à Virtual Earth, une plate-forme qui offre déjà des images haute résolution pour neuf grandes villes et des images obliques avec angles de vue à 45 degrés pour 43 villes.

Tarif élevé

Créé en 1967 et placé sous la tutelle du ministère de l’Ecologie, de l’Aménagement et du Développement durables (Medad), l’IGN dispose de son propre outil de recherche géographique depuis 2006 : le Géoportail. Fin 2007, il s’est enrichi d’une modélisation en 3D de quasiment tout l’espace français.

Aucune indication précise n’a jusqu’ici été apportée sur les modalités du contrat entre Microsoft et l’IGN. Selon Les Echos, l’accès à sa base de données a été payée “un prix conséquent”. Un tarif élevé qui s’explique par le fait que nombre d’acteurs de l’Internet “parient sur l’émergence de la publicité locale sur PC, et surtout sur téléphone mobile, pour amortir leurs investissements dans un marché aujourd’hui dominé par les annuaires papier du type PagesJaunes”.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur