Cartographie: Apple Maps reprendrait ses droits face à Google Maps sur iOS

Régulations
apple-maps-ios

Une extrapolation à partir des données ComScore permettrait de démontrer qu’en un an, Google Maps a perdu de l’influence face à Apple Maps sur iOS sur le marché américain.

Dans la cartographie sur smartphones, Google Maps aurait-il perdu son hégémonie sur iOS au profit Apple Maps ?

Selon The Guardian qui a décortiqué l’évolution des usages aux Etats-Unis à partir des données fraîches de ComScore,  35 millions de détenteurs iPhone ont exploité Apple Plans en septembre 2013.

Contre une base de 58,7 millions de détenteurs de smartphones (iPhone et Android confondus) qui a exploité Google Maps.

Sur cette échantillon, The Guardian évalue à 6 millions le nombre d’utilisateurs iPhone préférant l’outil cartographique de Google sur le mois de septembre 2013.

Un renversement de situation en faveur d’Apple Plans quand on se souvient des débuts lamentables de l’application en septembre 2012.

Présentée avant sa sortie comme la quintessence de l’expertise d’Apple en matière de logiciel, cette application était bourrée de bugs.

Routes imaginaires, bâtiments remplacés par des parcs, voies d’accès à contre-sens…Dur l’apprentissage.

A l’époque, pour calmer les tensions, Tim Cook, CEO d’Apple, avait été obligé de présenter des excuses aux utilisateurs iOS et le principal artisan de l’application Scott Forstall avait été viré.

Selon les relevés de ComScore en cette période, Google Maps sur smartphones était utilisé par une population de 81,1 millions de personnes (détenteurs d’iPhone ou d’appareils Android).

Bilan global et toujours selon le curseur adopté par The Guardian : entre septembre 2012 et septembre 2013, l’usage global de Google Maps sur smartphone tous OS confondus est en baisse (Après le pic de 81,1 millions d’utilisateurs en septembre 2012, on recense désormais 58,7 millions d’utilisateurs en septembre 2013).

Mais il aurait vraiment perdu du terrain face à Apple Maps dans l’environnement iOS.

Difficile d’avoir des éléments de comparaison car ni ComScore ni Google ne communiquent par OS mobile.

Néanmoins, en termes de reach, Google Maps conserve une longueur d’avance (43% contre 25,6% pour Apple Maps), estime ComScore.

De plus, The Guardian reconnaît dans un update qu’il existe des zones d’ombre dans le tableau de la cartographie mobile aux Etats-Unis.

Comment prendre en compte l’influence de Waze, le GPS social désormais rattaché à Google qui s’appuie sur Google Maps ?

apple-maps-ios
Maps, l’application de cartographie d’Apple, a su s’imposer sur l’environnement iOS malgré un lancement désastreux.
Crédit image : Apple

——-Quiz——-

Géants du high-tech : savez-vous où ils se trouvent ?

——————–

Crédit image : Apple


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur