Casiers numériques : Amazon vient titiller Google et Apple

Cloud

Amazon rejoint Google et Apple sur le segment des casiers numériques (Digital Lockers en anglais) dont la vocation est d’accueillir toutes les données multimédias (vidéos, musique, livres numériques…) des internautes.

La théorie des dominos s’applique de nos jours au monde high-tech.

En témoignent les efforts qu’Apple et Google fournissent dans une course effrénée sur la dimension “cloud“.

Apple, qui construit un grand centre de données en Caroline du Nord de 46 000 m2, s’apprête à effectuer une refonte de son service MobileMe (synchronisation des courriels, agendas et répertoires de contacts).

Le tarif du service cloud pourrait passer de 99 dollars à 20 dollars par an et accueillir les fichiers multimédias.

L’utilisateur n’aurait ainsi plus besoin de synchroniser ses appareils iOS à iTunes pour transférer de la musique ou des vidéos sur ses différents terminaux Apple.

Quant à Google, son service de musique en ligne, censé comprendre une dimension de casier numérique, serait en phase de test.

La simplicité et l’instantanéité passent par le stockage dans le cloud car l’utilisateur s’affranchit d’un support de stockage physique.

L’accès aux fichiers multimédias ne nécessite alors plus de passerelles entre les divers appareils : smartphone, tablette, netbook…

La connexion Internet constitue la voie royale et vous permettra d’accéder à votre casier n’importe quand et depuis n’importe quelle machine connectée.

Néanmoins, l’infrastructure mobile qui mène au cloud peut fluctuer en fonction de la couverture réseaux : zones d’ombre 3G, absence de perspectives 4G (LTE)…

(lire la fin de l’article page 2) : le cas Amazon


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur