Cavissima veut se tourner vers l’Asie pour exporter sa cave à vin en ligne

EntrepriseLevées de fondsStart-up
cavissima

Cavissima, qui propose un service de constitution et de gestion de sa cave à vin en ligne, a levé 700 000 euros pour se lancer sur le marché asiatique, et renforcer ses actions commerciales et marketing.

Cavissima, plate-forme permettant la constitution et la gestion d’une cave à vin en ligne, est parvenue à finaliser une levée de fonds de 700 000 euros, via notamment la plate-forme de crowdfunding WiSeed, à hauteur de 450 000 euros, et un investisseur privé asiatique.

350 souscripteurs ont participé à la campagne de financement participatif, dont environ un tiers sont déjà des clients du service Web, et se réuniront au sein d’une holding et détendront 13% du capital de la start-up.

Fondé en 2009 et basé à Saint-Didier-au-Mont-d’Or, dans le Rhône, Cavissima a été créé par Thierry Goddet.  Elle offre la possibilité aux particuliers de créer leur cave à vin idéal en ligne et d’assurer la conservation de ses vins non pas chez eux, mais dans des chais sécurisés, en Côte d’Or (dans la région de Beaune) et à Genève.

La plate-forme Web propose également un panel de services associé à plus de 900 références, comme les conseils d’un sommelier ou encore une place de marché dédiée, permettant d’acheter et de vendre des bouteilles de vin en ligne, afin d’enrichir sa cave personnelle, dans le cadre d’investissements notamment.

En 2014, Cavissima a réalisé 2,4 millions d’euros de chiffre d’affaires et compte plus de 1 500 clients.

Cette levée de fonds permettra à la start-up de se lancer à l’international, avec notamment une présence à confirmer en Asie, et particulièrement en Chine.

Elle souhaite aussi accélérer ses investissements sur le plan commercial et marketing en France. L’objectif est de parvenir à réaliser un chiffre d’affaires de 20 millions d’euros d’ici 2020.

 

Crédit image : Steve Cukrov – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur