Cdisplay de Cdiscount : une tablette sous la barre des 50 euros

MobilitéTablettes

Cdiscount annonce la commercialisation de sa propre tablette baptisée « Cdisplay » au tarif de 50 euros. Que peut-on attendre à un tel prix ?

Leader du e-commerce en France, Cdiscount étrenne sa nouvelle marque avec une tablette low cost fabriquée par le constructeur chinois Haier. Avec un tarif de 49,99 euros TTC, la Cdisplay risque de faire mal à la concurrence.

La tablette sera présentée durant l’IFA de Berlin, mais ses spécifications ont d’ores et déjà été dévoilées par le site e-commerce propriété de Casino.

Pour ce qui est du plumage, la tablette a pour atour une coque en métal et un design ultra-fin (9,3 mm). Reste à examiner son ramage, qui se caractérise notamment par un écran IPS (et non TN, peu lumineux et à angle de vision restreint comme c’est encore parfois le cas sur des tablettes low cost) de 7 pouces. Ici, pas de définition QHD ou même Full HD voire HD : la dalle tactile capacitive multipoint (jusqu’à 5 points simultanément) affiche 1024 par 600 pixels. Ceci se traduit par une chiche densité de pixels de 237 ppp (pixels par pouce).

Mais la tablette de Cdiscount ne saurait être sacrifiée sur l’autel de son écran peu défini. Car elle présente par ailleurs des spécifications plus qu’honorables, lui conférant un rapport qualité/prix assez étonnant. Elle supporte la connectivité Wi-Fi 802.11b/g/n, embarque un APN en façade de 0,3 million de pixels, un haut-parleur de 0,7 watt, une prise casque jack 3,5 mm, 8 Go de mémoire flash interne pour le stockage (extensible via carte microSD) ainsi qu’un port USB 2.0.

C’est le SoC Rockchip RK3188-T qui anime cette tablette. Il s’agit d’une version moins véloce du RK3188 jusqu’à présent plutôt utilisé pour des set-top-boxes ou des clés Android. Cette puce embarque un processeur quadricoeur à architecture Cortex-A9 cadencé jusqu’à 1,4 GHz (contre 1,6 GHz pour le CPU du RK3188) qui est épaulé par 1 Go de mémoire vive DDR3. Il abrite également un processeur graphique ARM Mali-400 MP4.

L’ensemble est alimenté par une batterie Lithium-Polymère de 4 000 mAh. Cdiscount n’a toutefois pas précisé l’autonomie de la Cdisplay à l’usage.

La tablette réunit par ailleurs les performances escomptées par Google qui lui a accordé sa certification. Elle permet donc d’accéder au magasin Google Play et aux applications de Google telles que YouTube, Chrome et Gmail, ce qui est loin d’être systématique avec les tablettes low cost. A noter également que la Cdisplay tourne sous la dernière mouture d’Android (Android 4.4 “KitKat”).

Mais Cdiscount a aussi lorgné du côté d’Amazon en adjoignant d’autres services. Les acheteurs de la tablette se verront ainsi proposer des contenus numériques gratuits (livres, applications…) et seront avertis en avant-première des offres exceptionnelles proposées sur le site de Cdiscount (exclusivités, ventes flash…). A sa discrétion, il sera possible de renseigner son compte Cdiscount directement dans sa tablette, de quoi favoriser les achats en ligne sur le site.

Alors qu’IDC anticipe un essoufflement de la croissance du marché des tablettes (avec une progression annuelle de 6,5% prévue pour 2014), Cdiscount opte pour un modèle 7 pouces à un tarif ultra-concurrentiel, segment sur lequel IDC indique justement que la guerre des prix devrait faire rage.

La tablette Cdisplay sera commercialisée le 4 septembre 2014 sur le site Cdiscount.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur