CDN : Akamai veut lâcher les services Cotendo

Régulations
akamai-NOC-CDN

Après le rachat de Cotendo, le fournisseur de solutions réseaux pour accélérer la diffusion de contenus fait migrer les clients sur sa propre infrastructure.

Après avoir bouclé l’acquisition de son concurrent Cotendo en début d’année, Akamai passe à la vitesse supérieure pour l’intégration et l’unification des services.

Le fournisseur de solutions réseaux pour accélérer la diffusion de contenus (Content delivery network ou CDN) vient d’annoncer aux clients de Cotendo qu’il comptait poursuivre “activement” la migration des clients vers la solution Akamai Intelligent Platform et l’acquéreur cherche à rassurer les clients Cotendo sur cette transition.

Les échéances sont désormais fixées : le réseau Cotendo sera placé en “mode maintenance” jusqu’à janvier 2013 et tous les services rattachés seront clos à la fin du mois de mars 2013.

“D’ici là, nous nous attellerons à la migration des propriétés Web en vue d’une exploitation équivalente ou plus avancées sur la plateforme Akamai”, précise le mail adressé aux clients Cotendo.

Une feuille de route qui semble confirmer l’analyse de Cedexis (“aiguilleur du Net” français) que l’ambition d’Akamai était belle et bien de prendre possession de la base de données clients de Cotendo et de placer la marque Cotendo aux oubliettes.

Fin 2011, Cotendo revendiquait 300 clients dans le monde, notamment des références dont Facebook, Microsoft, Google mais aussi RueduCommerce, PriceMinister et Kelkoo pour la France.

Coté au Nasdaq, Akamai a présenté fin juillet ses résultats financiers du deuxième trimestre 2012.

Le prestataires IT américain pour accélérer la diffusion de contenus sur le Web affichait un chiffre d’affaires de 331 millions de dollars, en hausse de 20% par rapport à la même période en 2011.

Il réalise 27% de son chiffre d’affaires à l’international.

Crédit photo : Akamai


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur