Cegetel se positionne sur l’ADSL grand public

Cloud

L’opérateur Cegetel s’apprête à lancer des offres de collecte Internet haut débit en direction des fournisseurs d’accès et réfléchit à la possibilité de commercialiser directement ses services d’accès ADSL au grand public. Mais la filiale de Vivendi Universal ne semble pas vouloir franchir la porte du dégroupage, préférant se concentrer sur une offre de revente du réseau de France Télécom.

Dans le courant du premier trimestre 2003, l’opérateur Cegetel va commercialiser une offre de type collecte Internet haut débit en direction des fournisseurs d’accès (FAI). C’est ce qu’a confirmé Olivier Huart, directeur général, lors d’une conférence de presse donnée à l’occasion des cinq ans de l’entreprise. Concrètement, cela signifie “acheter de l’Option 3 à France Télécom pour la revendre en Option 5 aux FAI”, nous a expliqué un porte-parole de la société. L’option 3 est une offre France Télécom de collecte en direction des opérateurs via une quarantaine de plaques de connexion au réseau, tandis qu’en offrant un seul point d’accès au trafic, l’option 5 s’adresse aux FAI.

Si, jusqu’à présent, Cegetel concentrait ses activités d’opérateur télécoms sur les entreprises et la téléphonie fixe grand public (le 7) en s’appuyant sur les 20 000 km de son réseau (exploité par Télécom Développement, filiale commune du groupe et de la SNCF), la filiale de Vivendi Universal semble désormais prête à investir le marché de l’ADSL grand public. Le succès rencontré par cette offre haut débit en 2002 ne doit pas être étranger à ce revirement. Le groupe avoue d’ailleurs étudier la possibilité de commercialiser des services directement auprès du grand public… alors que Cegetel avait refusé de signer le protocole d’accord avec France Télécom sur l’option 1 (voir édition du 1er octobre 2001). Cette option permet à un opérateur alternatif d’accéder directement à la paire de cuivre de l’abonné et de conserver la maîtrise technique et commerciale de ses services indépendamment de l’opérateur historique.

Un nouveau concurrent pour France Telecom ?

Il est encore trop tôt pour savoir si les offres de collecte IP/ADSL de Cegetel en direction des FAI apporteront un réel bénéfice au client final, l’internaute. Mais après avoir refusé de monter dans le train du dégroupage, Cegetel semble vouloir revenir dans la course de l’ADSL grand public. Après Free Telecom et 9 Online, Cegetel s’affichera-t-il comme le troisième fournisseur d’accès ADSL grand public réellement concurrent de France Télécom ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur