Cegetel va lancer une offre ADSL réservée aux clients du 7

Mobilité
Information - news

Issue de la fusion entre Cegetel et Télécom Développement, la nouvelle entité baptisée Cegetel se placera comme le premier concurrent de France Télécom sur le dégroupage. Une offre ADSL couplée à l’abonnement téléphonique sera proposée aux usagers du 7.

Devenir l’acteur majeur du dégroupage en France, tel est l’ambitieux programme du groupe Cegetel avec sa nouvelle filiale baptisée Cegetel qui, une fois les autorisations administratives réglementaires obtenues, naîtra de la fusion avec Télécom Développement (TD, la filiale réseaux de la SNCF). La nouvelle entité sera détenue à 65 % par le groupe Cegetel (lui-même détenu par Vivendi Universal et Vodafone) et à 35 % par Télécom Développement. Cette fusion va permettre à Cegetel d’une part d’optimiser les délais et coûts de fonctionnement sur l’expertise et les services réseaux, d’autre part de proposer, à terme, des offres plus rapidement qu’actuellement puisque l’entreprise intégrera le métier d’opérateur de bout en bout (alors que jusqu’à présent, Cegetel gérait les services tandis que TD se concentrait sur la partie réseau). La fusion devrait être entérinée dans le courant du dernier trimestre 2003.

Cap sur le dégroupage

Grâce à cette fusion, Cegetel compte bien s’installer comme premier concurrent de France Télécom, notamment en s’appuyant sur un programme de dégroupage intensif. Environ 150 millions d’euros vont ainsi être investis sur 10 ans, dont les deux tiers d’ici 2005. “Cegetel vise la couverture de toutes les villes de plus de 30 000 habitants d’ici un an”, précise le communiqué. Soit la couverture potentielle (en termes de marché) de trois quarts des entreprises en France et de la moitié de la population éligible à l’ADSL. Hélas pour le grand public, les offres d’accès ADSL seront réservées aux 3,5 millions clients des services de téléphonie fixe de Cegetel (le 7). Une offre groupée téléphone et ADSL sera proposée dès 2004 aux clients éligibles au dégroupage. Cegetel n’a, pour le moment, pas l’intention de se positionner comme fournisseur d’accès grand public sur l’ADSL, nous a confirmé le service de presse du groupe.

Le grand public non client de Cegetel pourrait cependant bénéficier indirectement de la fusion. La future structure Cegetel va, avant la fin de l’année 2003, proposer ses services de collecte des données numériques haut débit (technologie DSL) aux opérateurs, fournisseurs d’accès et, bien sûr, aux entreprises. Des services qui passent “par une indépendance accrue à l’égard de l’opérateur historique, au bénéfice de l’ensemble des clients qui veulent pouvoir faire pleinement jouer la concurrence”, précise le service de presse du groupe. Ces nouveaux tarifs, plus concurrentiels face à ceux de France Télécom donc, pourraient à terme indirectement profiter aux particuliers dès 2004. Après 2003, année de l’industrialisation du dégroupage, 2004 sera-t-elle celle du décollage d’une véritable concurrence ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur