Celeron : Intel place son entrée de gamme à 1,1 GHz

Mobilité

Intel annonce aujourd’hui trois nouvelles fréquences pour ses processeurs Celeron : 950 MHz, 1 GHz et 1,1 GHz. Le fondeur dépasse ainsi de 100 MHz son rival AMD et ses Duron à 1 GHz tout en s’alignant sur les prix de son concurrent. Le Celeron pourrait ainsi accélérer la disparition du Pentium III arrivé en fin de carrière.

Intel enchaîne les nouveautés. Après un Pentium III M pour ordinateurs portables (voir édition du 31 juillet 2001) et après l’annonce des 2 GHz atteints par le Pentium 4 (voir édition du 27 août 2001), le fondeur de Santa Clara continue son offensive en poussant la fréquence de ses processeurs d’entrée de gamme au delà du mythique gigahertz. Trois nouveaux Celeron destinés aux ordinateurs de bureau font leur entrée sur le marché à 950 MHz, 1 GHz et 1,1 GHz. On y retrouve les caractéristiques habituelles : cache de niveau 1 de 32 Ko et de 128 Ko pour le niveau 2, bus système à 66 et 100 MHz, socket 370, gravé en 0,18 micron, etc. Avec le Celeron à 1,1 GHz, Intel reprend l’avantage, en termes de vitesse d’horloge processeur, sur AMD et son récent Duron à 1 GHz (voir édition du 21 août 2001). Les Celeron à 1,1 GHz, 1 GHz et 950 MHz sont respectivement commercialisés à 103, 89 et 74 dollars (pour mille unités). Intel s’aligne ainsi exactement sur les tarifs d’AMD qui distribue ses Duron à 1 GHz et 950 MHz respectivement à 89 et 74 dollars également. Les Celeron à 1,1 GHz sont déjà disponibles notamment auprès de Dell (qui propose en ligne un Dimension 2100 avec 20 Go de disque dur et 128 Mo de SDRam pour 1 048 dollars) et Compaq (888 dollars pour une configuration à peu près équivalente). Le Pentium III en voie de disparition Avec ces trois nouveaux modèles, Intel comble, partiellement, le vide de fréquence qui séparait le P4 à 1,3 GHz et le plus véloce des Celeron à 900 MHz. Une plage de fréquence actuellement uniquement occupée par le Pentium III. En dépassant le gigahertz, le Celeron pourrait mettre fin à la carrière du Pentium III qu’Intel ne souhaite plus commercialiser. Le fondeur devrait donc poursuivre l’accélération des fréquences de ses processeurs d’entrée de gamme. Notons également que 10 dollars séparent le Celeron 950 des modèles à 900 MHz et inférieurs (850, 800 et 766 MHz), lesquels devraient, en toute logique, disparaître du catalogue du fondeur.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur