CES 2009 : l’e-book a aussi sa place sur l’iPhone

Mobilité

Le réseau canadien de librairies Indigo sort une offre de livres électroniques accessible via le smartphone d’Apple. Prochaine cible : le BlackBerry.

C’est un choix original : Shortcovers, filiale du plus grand réseau canadien de vente de ventes de produits culturels Indigo Books & Music Inc, aurait pu reprendre des idées déjà exploitées dans le domaine de l’e-book.

Créer un terminal spécifique Kindle à la Amazon.com ou opter pour un accord commercial façon Fnac-Sony Reader. Mais au lieu de, construire un terminal spécifique préfère se concentrer sur ce qui existe déjà : l’iPhone.

Shortcovers est une application gratuite pour le smartphone d’Apple qui propose un vaste catalogue de livres en téléchargement. Les utilisateurs peuvent lire un premier chapitre, ou le premier article d’un magazine gratuitement. Pour connaître la suite de l’histoire, ils doivent ensuite acheter et télécharger les chapitres ou les articles les uns après les autres pour 0,99 dollar chacun.

Les utilisateurs du smartphone d’Apple et de l’iPod Touch connaissent sans doute déjà Stanza, une autre application gratuite pour lire des livres sur le terminal. Indigo et Shortcovers vont tenter de se différencier en proposant des contenus plus riches et intéressants pour les utilisateurs.

L’iPhone n’est qu’un début

Quant à savoir si l’écran de l’iPhone se prête à la lecture de romans Michael Serbinis, directeur technologique chez Indigo, répond dans une vidéo publié sur le blog de Shortcovers. “Ce n’est pas comme si les gens allaient se mettre à lire de manière différente et commencer à lire sur des appareils électroniques, ils le font déjà.”

Dévoilée aux journalistes, lors du Consumer Electronics Show de Las Vegas dans sa version bêta, l’application devrait faire son apparition dans l’App Store d’Apple d’ici la fin du mois.

Michael Serbinis indique que l’application devrait également être disponible sur BlackBerry et peut-être d’autres smartphones à écran tactile de préférence. Le service sera d’abord lancé aux Etats-Unis et au Canada pour probablement s’étendre à d’autres pays par la suite.

A lire également sur Vnunet.fr : iPhone : l’effet iPhone 3G


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur