CES 2012 : la tablette Gigabyte S1081 s’amourache de Windows 7

MobilitéTablettes
tablette Gigabyte S1080 pourtour

La tablette S1081 de Gigabyte proroge le baroud d’honneur de Windows 7 et met en lumière un constructeur encore peu connu en Europe.

Curieux immobilisme de la part de Gigabyte, qui persiste à prolonger l’existence tumultueuse de Windows 7 sur les tablettes tactiles semi-durcies et intronise à cet effet la dénommée S1081.

Le constructeur taïwanais fait fi de l’imminence de Windows 8, de la montée en puissance d’Android et de la multiplication des solutions alternatives, pour rester fermement acquis à la continuité, dans la lignée d’une immuable tradition logicielle.

La S1081 reprend à plus d’un titre les fondements de celle qui l’a précédée dans la hiérarchie Gigabyte.

Il s’agit, en l’occurrence, d’une certaine S1080, passée relativement inaperçue en France depuis son officialisation en septembre dernier, malgré une hybridité alléchante de prime abord.

Derrière ses airs d’ardoise tactile, ce terminal dont les fonctionnalités rappellent celles d’un Tablet PC intègre notamment un processeur Intel Atom à 1,66 GHz, summum d’une configuration matérielle musclée et ponctuée d’un châssis semi-durci de 895 grammes.

Concrètement, qu’y adjoint cette dernière-née baptisée S1081 ? Si ce ne sont ces icônes tactiles, ces 2 Go de mémoire vive, ces interfaces Wi-Fi et 3G+, ce n’est pas non plus le port VGA, le contrôleur USB3 et la dalle tactile capacitive de 10,1 pouces en 1024 x 600.

La différence est plus subtile. En premier lieu, le disque dur 2,5 pouces passe à 500 Go, contre 320 en standard jusqu’alors.

Par ailleurs, le Bluetooth répond désormais au doux nom de Smart, en accord avec les spécifications de la norme 4.0, récemment entrée en vigueur.

Mais quand bien même l’on s’efforcerait d’estomper toute ressemblance des moins fortuite, le constat est implacable : rien ne se perd, mais tout ne se crée pas pour autant.

Loin des préoccupations d’ordre sécuritaire, les lecteurs d’empreintes digitales, les solutions de sauvegarde à distance et de cryptage à la volée sont toujours aux abonnés absents.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur