CES 2012 : le Smile Plug de Marvell, un micro cloud dédié à l’éducation

Cloud

Le Smile Plus dévoilé par Marvell devrait séduire le monde de l’éducation. Il permet, à un prix réduit, de mettre en place un mini serveur local à l’échelle d’une classe.

Marvell parle de «Classroom 3.0» pour le nouveau produit que la société présentera en détails au CES de Las Vegas qui débute ce 10 janvier. Le Smile Plug se présente sous la forme d’un petit appareil à l’allure d’un boîtier CPL.

Il a pour vocation de permettre à un enseignant de donner des cours grâce à du contenu qu’il stocke en local. Pour cela, il intègre 512 Mo de mémoire Flash et un emplacement pour carte mémoire SD permettant d’ajouter jusqu’à 32 Go de mémoire supplémentaire.

Le contenu pédagogique alors stocké est accessible de façon sécurisée en Wi-Fi par les étudiants de la classe (jusqu’à 60 connexions simultanément).

L’enseignant s’affranchit dès lors d’une connexion à Internet généralement utilisée pour accéder à un site dédié. Dans ce cas de figure, le moindre dysfonctionnement de la connexion Internet nuit immédiatement au bon déroulement du cours.

Coiffé d’un émoticône réalisé avec trois LED qui indiquent son statut de fonctionnement, ce petit serveur est basé sur la distribution Arch du système d’exploitation Linux. Il embarque un processeur Armada 300 de Marvell cadencé à 2 GHz maximum qui est épaulé par 512 Mo de RAM DDR3.

C’est une puce modem Wi-Fi Avastar 88W8764 de Marvell autorisant le mode 802.11n qui permet aux étudiants de se connecter au Smile Plug. Le tout est complété par un port ethernet gigabit pour l’accès à un autre réseau et par un port USB 2.0.

Il dispose de surcroît d’une batterie Lithium-Ion de 5v permettant de faire fi d’éventuelles coupures ou micro-coupure de courant.

Les applis réseau en JavaScript seront développées avec le framework NODE.js et le Smile Plug intègre l’interface utilisateur et l’API Plugmin qui permettent d’accéder aux applis éducatives SMILE (Stanford Mobile Inquiry-based Learning Environment) de Stanford.

L’avantage de ce «micro cloud» sera incontestablement son prix même s’il n’a pas encore été précisé par Marvell. La facilité de mise en oeuvre est aussi un élément clef qui devrait séduire l’éducation.

Car s’il est possible de mettre en place un serveur dans une école et d’y accéder dans chaque classe grâce à un point d’accès Wi-Fi, cette solution reste onéreuse et nécessite un technicien.

L’appareil fait suite au programme OLPC (One Laptop Per Child) dans lequel s’inscrivent la tablette XO 3.0 intégrant un SoC Marvell ainsi que le laptop XO 1.75 avec SoC Marvell qui sera disponible en février 2012.

Le Smile Plug sera, lui, disponible au printemps prochain, mais avant cela, il sera en démonstration au CES de Las Vegas le 13 janvier.

 

Crédit photo : Copyright John Lee-Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur