CES 2012 : Microsoft fait ses adieux à la TV connectée

Cloud

Les desseins anti-Neflix que nourrissait Microsoft et les négociations qu’il entretenait à cet effet avec des prestataires de contenus télévisuels à la demande seraient tombées à l’eau.

Prétendument amorcés il y a plus d’un an, les débats qu’entretenait Microsoft avec des prestataires de contenus télévisuels et cinématographiques semble avoir tourné court.

Cette annonce s’est faite en marge du CES de Las Vegas, d’autant plus qu’elle n’émane pas des intéressés, mais de sources dites proches d’un dossier que la firme de Redmond aurait ouvert en coulisse, sur les traces de ténors tel Netflix.

Les parties impliquées dans ces négociations vraisemblablement cantonnées aux Etats-Unis espéraient accoucher, dans les mois à venir, d’un service de vidéo à la demande (VoD) proposé à tout titulaire d’une connexion Internet, moyennant une contribution mensuelle.

A la clé, un bouquet télévisuel qui aurait dispensé tout souscripteur d’un abonnement câble ou satellite.

Mais les coûts potentiels qu’auraient engendré l’acquisition consécutive de licences auprès des diffuseurs se seraient avérés exorbitants, tout particulièrement en regard du modèle économique qu’envisageait d’instiguer Microsoft.

Avec le concours de la technologie Kinect, ce projet aurait pourtant pu prendre un tournant interactif face à des solutions restées traditionnelles dans leur forme.

A en croire Reuters, l’échec des négociations a entraîné une réorientation stratégique vers l’écosystème Xbox Live.

A cet égard, en vertu d’un accord entériné avec News Corp à l’occasion du CES, Microsoft diffusera sur sa plate-forme interactive les programmes de Fox News, IGN et Fox Broadcast.

Fort de plus de 20 millions d’utilisateurs aux Etats-Unis, Netflix n’est plus seul sur le créneau florissant de la TV sur IP. Outre Microsoft, Google et Apple se signalent.

Le premier relance le concept des téléviseurs intelligents, quand le second en esquisse tout juste la silhouette. En parallèle, les prestataires historiques commencent à sentir le vent du changement se retourner à leur encontre.

 

Crédit image : © Scanrail – Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur