CES 2013 : Archos retourne aux sources

MobilitéTablettes
Archos CES 2013 tablettes

Revirement stratégique pour Archos. Après avoir mis le paquet sur le volume, le fabricant français d’électronique grand public renoue avec une offre plus haut de gamme, génératrice de valeur.

La qualité plus que la quantité. Le ton est donné.

Au sortir d’une année 2012 en deçà des attentes, conclue sur l’annonce d’un plan social (25% des effectifs congédiés), Archos retourne sa veste et remonte en gamme, vers une offre génératrice de valeur.

Dans les allées du CES, il est l’heure de la grand-messe. Si la paroisse Archos prêche toujours en premier lieu pour ses tablettes, elle touche aussi au monde de la TV connectée, tendance affirmée pour 2013.

Bien des constructeurs entretiennent cette même volonté de diversifier leur portefeuille. La polyvalence d’Android s’y prête, mais l’OS de Google n’est pas le seul à dicter cette nouvelle orientation.

Il en va d’une nécessité d’explorer tous les segments de marché, à l’heure où la concurrence enfle, motivée par la montée en puissance de fabricants asiatiques.

L’équation s’est d’autant plus complexifiée qu’Archos, militant de la guerre des prix, s’est fourvoyé à son propre jeu, notamment depuis qu’une offre de tablettes a fleuri en deçà des 200 euros.

Quand le Français détenait, fin 2011, environ 25% du marché des ardoises à moins de 400 euros, il n’en accaparait plus que 13% un an plus tard.

En outre, Amazon (Kindle Fire), Apple (iPad) et Google (Nexus), qui disposent tous trois d’une plate-forme de contenus, peuvent subventionner leurs produits et compter sur les revenus générés a posteriori, par la vente d’applications, de films, de musique et de livres numériques.

A contrario, Archos ne peut compter que sur les ventes “en dur”. C’est donc sur le matériel, et plus particulièrement la gamme Elements que se porte l’offensive.

Pas moins de 5 tablettes investissent le catalogue, réparties en deux séries : les Titanium et les Platinum, annoncées en 169 et 299 euros TTC.

Au nombre de trois (7 pouces en 1024 x 768 points ; 9,7 pouces en 2048 x 1536 points , 10,1 pouces en 1280 x 720), les Titanium entendent proposer un rapport qualité-prix optimum.

Elles embarquent des processeurs Rockchip bicoeurs basés sur des puces ARM Cortex-A9 à 1,6 GHz. Il est fort probable qu’il s’agisse du modèle RK3066, doté d’un GPU Mali-400 MP4 (quadricoeur).

Avec sa résolution d’écran comparable au Retina du Nouvel iPad, la 97 Titanium HD s’oppose à la tablette d’Apple.

Ses arguments, un châssis de 640 g pour 9 mm d’épaisseur, 1 Go de RAM, 8 Go de mémoire interne extensible par carte microSD, un port USB, une webcam de 2 MP, un capteur photo de 5 MP… et Android 4.1 « Jelly Bean ».

Dans une gamme de prix légèrement supérieure (20 à 30 euros supplémentaires), la série Platinum compte deux appareils de 8 et 9,7 pouces, pourvus de processeurs AllWinner quadricoeurs.

ArchosLounge note qu’un revendeur en ligne a déjà ajouté la 70 Titanium sur sa boutique, pour 152 euros TTC.

Ses tablettes ainsi réhabilitées, Archos explore à tâtons le monde de la télévision connectée avec le TV Connect.

Connecté à Internet par câble (Fast Ethernet à100 Mbit/s) ou sans fil (Wi-Fi 802.11n à 150 Mbit/s), ce boîtier proposé à 129 euros TTC est entrevu comme un complément aux téléviseurs.

A l’image de la Google TV, il s’agit de reproduire, sur grand écran et autour du magasin de contenus Google Play, l’expérience des smartphones et des tablettes.

Pour différencier son produit face à une offre abondante, Archos mise sur deux valeurs ajoutées : une webcam HD et un contrôleur polyvalent.

Ce dernier dispose d’un clavier, d’une croix directionnelle, de deux joysticks et d’un gyroscope pour piloter les applications sans contrôle tactile.

Avec un processeur bicoeur à 1,5 GHz, 1 Go de RAM, 8 Go de mémoire, un port USB 2.0 et un port mini-HDMI, le TV Connect peut servir de console de jeux, de media center ou de PC d’appoint.

CES 2013 : produits Archos

Image 1 of 5

Archos 97 Titanium : l'anti-iPad ?
Même gabarit que l'iPad, même résolution d'écran... et un processeur bicoeur.

——– A voir aussi ——–
Quiz ITespresso.fr : êtes-vous à la page en matière de tablettes tactiles ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur