CES 2013 : Parrot apprivoise l’Internet des objets

Mobilité
Parrot CES 2013

Du salon au jardin en passant par les voitures particulières, Parrot explore tous les recoins du foyer pour y loger ses objets connectés, dont l’intrigant Flower Power.

Parrot explore l’Internet des objets sous toutes ses coutures.

Le fabricant français de produits électroniques met à contribution son expérience dans les technologies de communication sans fil pour investir le CES 2013 avec une horde d’appareils connectés à vocation BtoC.

Des enceintes sans fil, une nouvelle version du robot AR Drone, des tablettes destinées à trouver leur place sur les tableaux de bord des voitures particulières… une offre éclectique prend forme sous la houlette du P-DG et fondateur Henri Seydoux.

Parmi cette multitude de systèmes autonomes qui interagissent quasi systématiquement avec les terminaux mobiles pour accéder à Internet, le “Flower Power” se distingue.

Il s’agit d’une sonde qui contrôle la santé des végétaux, aussi bien des plantes d’intérieur que des cultures du potager.

Logé dans un pot ou à même la terre, le dispositif communique avec iPhone et iPad via une interface Bluetooth 4.0 “Low Energy”, dite 10 fois moins énergivore que le Bluetooth conventionnel.

C’est par cette voie que sont transmises les diverses informations résultant d’une analyse préalable de l’environnement par des capteurs (ensoleillement, hygrométrie, température, salinité du sol).

Au moment d’installer le Flower Power, il suffit de définir le type de plante à surveiller parmi plus de 6000 espèces.

Lorsque l’utilisateur se trouve à proximité de la sonde, celle-ci envoie des informations à l’application, qui elle-même communique avec une base de données hébergées dans le cloud, pour éventuellement conclure à la nécessiter d’un arrosage.

Féru de high-tech, Henri Seydoux s’épanche déjà sur les possibilités insoupçonnées du Flower Power.

Quand nos capteurs vont commencer à couvrir la France, on sera, par exemple, en mesure de recueillir des données météorologiques extrêmement précises et localisées“, se réjouit-il dans les colonnes du Monde.

Pas encore de tarifs annoncés pour ce produit. Parrot préfère mettre en lumière l’étendue d’une offre qui inclut tout particulièrement trois tablettes série Asteroid, destinées à trouver leur place dans les voitures particulières, voire utilitaires.

Les deux modèles de 3,2 et 5 pouces sont des systèmes multimédias fournis avec une ventouse pour se fixer dans tout recoin du tableau de bord.

Outre la navigation GPS, leur particularité est d’intégrer un connecteur vers un magasin d’applications : l’Asteroid Market.

Pour accéder à ce panel de services parmi lesquels la météo en direct, la radio numérique ou encore le streaming avec Deezer ou Spotify, une connexion Internet est nécessaire.

Au défaut d’un smartphone ou d’une tablette en mode “modem”, les Asteroid s’accommodent d’une clé 3G/4G.

En tête de catalogue, la modèle Smart est conçu pour s’intégrer dans les tableaux de bord, en lieu et place des autoradios. Il dispose d’une connectique standard (DIN) avec 4 ports USB et un système 7.1.

Parrot Asteroid

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : le cloud computing, ça vous parle ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur