CES 2013 : Samsung explore tous les recoins du foyer connecté

Mobilité
Samsung UN85S9 téléviseur ultra HD

Samsung a sa ligne directrice pour 2013 : conquérir tous les recoins du foyer connecté, avec au centre des préoccupations la Smart TV, la technologie OLED et l’ultra-haute définition.

Samsung met à profit le CES 2013 pour explorer tous les recoins du foyer connecté et instaurer davantage de cohérence dans son offre numérique, autour du magasin de contenus Smart Hub.

En toile de fond, la technologie OLED et l’ultra-haute définition, piliers de solutions d’affichage domestiques, mais aussi à vocation BtoB.

Le groupe high-tech sud-coréen n’en oublie pas pour autant la mobilité, son marché de prédilection. Reste que les smartphones et les tablettes passent au second rang, éclipsés par une offensive sur le front  des grands écrans.

Une gamme variée commence à fleurir au-delà des 50 pouces et la qualité suit, avec en point de mire l’avènement de l’Ultra HD (3840 lignes de 2160 points, soit 4 fois la densité de l’actuelle Full HD), standard utilisé dans le cinéma numérique.

Démarche d’ores et déjà appliquée au téléviseur UN85S9, d’une diagonale de 85 pouces (213 cm), venant concurrencer, en haut de gamme, la Smart TV de 84 pouces que “l’autre Coréen” LG a dévoilée en amont du CES.

Logé dans un cadre qui fait office de support, l’ensemble s’apparente fortement aux tableaux noirs des salles de classe.

Samsung y a implémenté un processeur ARM quadricoeur et un écosystème d’applications “maison”, équivalent du Play Store de Google, avec une offre moins abondante, cependant.

Citons, parmi les principales valeurs ajoutées, le compagnon vocal S-Voice, ainsi que Smart View, qui ouvre à l’interaction avec les smartphones Galaxy.

Autre innovation en la matière, le téléviseur F9500, qui exploite les capacités techniques de la technologie OLED pour permettre à deux utilisateurs de visionner en même temps des contenus différents.

L’artifice requiert le port de lunettes 3D dédiées, qui restituent également le son en stéréo. La balle est dans le camp des éditeurs de contenu et des constructeurs d’appareils multimédias (lecteurs Blu-Ray, consoles de jeux…) pour assurer le support de la 4K.

Sur le segment de l’affichage, les nouveautés sont légion. Les téléviseurs vendus en 2012 vont pouvoir évoluer grâce à un module enfichable qui leur apportera des capacités de contrôle vocal et gestuel “à la Kinect”.

Samsung oeuvre aussi sur les petits écrans et proroge en l’occurrence l’aventure Windows Phone. Son dernier-né, l’Ativ Odyssey, un smartphone muni d’un écran Super AMOLED de 4 pouces en 800 x 480 points.

Ancré en milieu de gamme, le terminal est pourvu d’un processeur bicoeur à 1,5 GHz, épaulé par 1 Go de RAM. Un emplacement pour cartes microSDXC permet d’étendre les 8 Go de mémoire interne. La batterie est annoncée à 2100 mAh.

Côté tablettes, la Galaxy Note 10.1 accapare la vedette. Elle se dote notamment d’un modem 4G, exclusivement pour l’opérateur télécoms américain Verizon.

Il est donc peu probable qu’une compatibilité avec les fréquences françaises soit à l’ordre du jour.

Les travaux se sont portés, en parallèle, sur l’amélioration du mode multitâche, pour simplifier l’exécution simultanée de deux applications sur l’écran de 10,1 pouces.

Motus et bouche cousue, en revanche, sur le dossier Galaxy S4. Aux dernières nouvelles, il est question d’un événement dédié, tenu à Pyeongchang (Corée du Sud) courant mars.

CES 2013 : TV connectée

Image 1 of 6

Asus Qube
Un boîtier cubique pour Asus, qui applique sa surcouche propriétaire à Android 3.2 "Honeycomb".

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : connaissez-vous bien l’entreprise Samsung ?

Crédit photo : Samsung


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur