CES 2014 : du PC Plus chez Asus

EntrepriseMobilitéOS mobilesPoste de travailSystèmes d'exploitation
asus-transformer-book-duet-hybride

La cohabitation entre Windows et Android dans l’univers du PC prend un nouveau tournant sous l’impulsion d’Asus et son Transformer Book Duet, machine hybride qui supporte les deux systèmes d’exploitation et leurs applications.

Pressentis pour occuper une place centrale dans la foire d’empoigne du CES 2014, les PC Plus, ces hybrides qui adoptent à la fois Windows et Android, s’illustrent chez Asus.

Cette cohabitation des deux offres respectivement leaders dans le desktop et le mobile est stratégique pour le constructeur taïwanais : elle répond à une demande croissante d’utilisateurs souhaitant retrouver les applications de leurs smartphones et tablettes sur leur ordinateur personnel.

C’est dans cette logique de polyvalence que s’inscrit le Transformer Book Duet. Utilisable en tant que PC ou tablette grâce à son clavier amovible, la machine bascule quasi instantanément – en quatre secondes, selon Asus – entre Windows 8.1 et Android 4.1 ‘Jelly Bean’, grâce à un interrupteur dédié.

La compatibilité avec Android est probablement assurée par BlueStacks. Cet émulateur, qui présente l’avantage de n’imposer aucune modification au niveau du hardware, exécute les applications en natif, en résolution originale, avec la possibilité de passer du mode fenêtré au plein écran et vice-versa. L’accélération graphique est prise en charge, essentiellement pour le rendu 2D, plus marginalement pour la 3D. L’accès au Google Play Store est effectif et certains markets alternatifs (Amazon App Store, Getjar, etc.) sont installés en standard.

L’essentiel de l’électronique est logé côté tablette, avec un écran IPS de 13,3 pouces en Full HD, une connectivité Wi-Fi 802.11ac/Bluetooth 4.0, un lecteur de cartes microSD, un SSD jusqu’à 128 Go, un maximum de 4 Go de mémoire vive DDR3L-1600… et une puce Intel Core-i “Haswell” (modèles i3 à i7).

Le Transformer Book Duet trouve davantage de puissance dans son clavier, qui fait office de station d’accueil avec 2 ports USB (1 x 2.0 ; 1 x 3.0), une interface Ethernet, une sortie HDMI 1.4 et jusqu’à 1 To de stockage sur disque dur. Le gabarit du produit s’en ressent : 1,9 kg et 29 mm d’épaisseur (13 mm pour la tablette seule). Il est question d’une commercialisation – y compris en Europe – avant la fin du 1er trimestre 2013, à partir de 599 dollars HT (527 euros TTC) pour la version dotée d’un processeur Core-i3 et d’une dalle 1366 x 768 pixels.

Microsoft risque de fort peu apprécier cette initiative : avec Windows 8, l’éditeur joue justement la carte de la modernité, cherchant à s’appuyer sur son omniprésence dans le desktop pour conquérir le mobile. Hélas, dans ce secteur, Android se montre bien trop puissant pour espérer un renversement de situation à brève échéance. Pire, si on considère le marché des ordinateurs personnels dans son ensemble (PC fixes, laptops, smartphones et tablettes), c’est aujourd’hui l’OS de Google qui est en position de leader, et non plus celui de Microsoft.

Asus Transformer Book Duet

Image 1 of 5

Un Duet de choix
Android ou Windows ? La question ne se pose plus avec le Transformer Book Duet. Le basculement entre les deux OS s'effectue, selon Asus, en quatre secondes.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : connaissez-vous les PC hybrides ?

Crédits photos : Asus


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur