CES 2017 : le fabuleux destin d’Alexa ?

Mobilité
ces-2017-alexa

L’assistant vocal d’Amazon trouve sa place dans une large gamme de produits connectés présentés au du CES 2017. Reste à amorcer la phase commerciale.

Aspirateurs, lave-linge, lampes, décodeurs TV… Petit à petit, la famille Alexa s’agrandit.

Intégrée à l’origine dans l’enceinte connectée Amazon Echo, la technologie d’intelligence artificielle avait fait l’objet d’une ouverture à la mi-2015 avec la mise à disposition d’outils pour les développeurs tiers*.

Le CES 2016 avait donné un premier aperçu de l’écosystème susceptible de se constituer autour d’Alexa.

L’édition 2017 confirme l’étendue des initiatives.

Au-delà d’Amazon, qui pousse l’intégration de l’assistant directement dans des téléviseurs (Element, Sieki et Westinghouse) sur la base de ses clés HDMI Fire TV concurrentes du Chromecast de Google, Dish fait le pas avec son décodeur Hopper.

Celui-ci pourra être connecté à une enceinte Echo ou Echo Dot pour piloter l’interface à la voix : changement de chaîne, recherche de contenu, lecture de films…

Du côté de Whirlpool, on vise large. Le fabricant promet d’intégrer Alexa dans la prochaine génération de ses équipements pour la maison connectée. On parle là de lave-linge, de fours ou encore de réfrigérateurs, avec la possibilité de contrôler, pêle-mêle, les températures, les programmes, la minuterie, etc.

Vers la phase commerciale

Samsung avait abattu ses cartes la semaine passée en donnant rendez-vous au CES 2017 pour la présentation officielle du Powerbot VR7000, deuxième aspirateur robot à bénéficier officiellement des capacités d’Alexa après le Botvac de Neato.

Chez Belkin, l’assistant trouve sa place dans la gamme domotique WeMo ; plus précisément au niveau des interrupteurs et des prises connectés. General Electric a pour sa part développé une « lampe Alexa » sous la marque C by GE, et dont la forme rappelle celle de l’Echo.

Ce constat vaut aussi pour l’enceinte que Lenovo a emporté dans ses valises pour le CES. Le produit est annoncé pour le mois de mai à partir de 130 dollars HT (180 dollars pour la version avec audio Harman Kardon).

Pour encourager le développement d’un écosystème de partenaires, Amazon a fait le pont avec sa branche Amazon Web Services. Celle-ci ira jusqu’à financer les projets des partenaires cloud qui souhaitent exploiter Alexa. Des acteurs comme VMware ont rejoint la boucle, comme le souligne ZDNet.com.

* Alexa Voice Service n’arrivera que cette année en Europe, à commencer par l’Allemagne et le Royaume-Uni, où la commercialisation de l’Echo a démarré récemment.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur