CES 2017 : HP suit un fil conducteur dans le monde du PC

PCPoste de travail

L’essentiel des PC que HP présente au CES 2017 sont des mises à niveau de modèles existants. Témoin le Sprout Pro, le Spectre x360 et l’Envy 34 Curved.

HP s’est mis en mode « next generation » pour le CES.

Des tout-en-un aux convertibles, le groupe américain renouvelle son catalogue de PC en déclinant des modèles existants.

Ajout d’une entrée HDMI par-ci, disparition de l’interface MiniDisplayPort par-là… Certains éléments de connectique évoluent. Il en va de même pour l’offre de solutions graphiques dédiées.

Mais le dénominateur commun s’appelle Kaby Lake, du nom donné à la 7e génération des puces Intel Core.

envy-curved-34On les retrouve notamment dans la deuxième version de l’Envy Curved 34, qui peut accueillir un i7-7700T (4 cœurs à 2,9 GHz ; 3,5 GHz en Turbo ; 8 Mo de cache). Sur le premier modèle (34-a010) présenté fin 2015, on pouvait monter jusqu’à un i5-6400T (4 cœurs à 2,2 GHz ; 2,8 GHz en Turbo ; 6 Mo de cache).

Autres différences : on passe sur de la DDR4 (2 133 MHz, toujours avec une capacité maximale de 16 Go) et la carte graphique GeForce 960A est remplacée par une Radeon RX 460 à 4 Go dédiés.

Pas de changement manifeste au niveau de l’écran, incurvé et en définition WQHD (3 440 x 1 440 pixels). La barre de son se trouve au niveau du pied.

On perd deux ports USB, mais les cinq connecteurs disponibles fonctionnent tous en USB 3.0. L’un d’entre eux, au format Type-C, prend en charge l’interface Thunderbolt 3. HP ajoute aussi une entrée HDMI.

Lancement commercial prévu le 11 janvier pour la distribution en direct et le 26 février en magasin. Le ticket d’entrée est annoncé à 1 730 dollars HT, avec Windows 10 Home.

Deuxième génération également pour le Sprout, qui conserve projecteur Full HD, caméra 3D et tapis tactile de 50 cm (20 points de contact). Il est toutefois rebaptisé « Sprout Pro » et orienté plus sensiblement vers le secteur de l’éducation. HP le livrera avec l’édition professionnelle de Windows 10.

Le format 23,8 pouces est reconduit, avec en prime un saut technologique de plusieurs années sous le capot : alors que la v1 fonctionne sur un Core i7-4790S (4 cœurs à 3,2 GHz ; 4 GHz avec Turbo ; 8 Mo de cache), le Sprout Pro peut embarquer un i7-770T qui lui apporte notamment la prise en charge de la DDR4.

sprout-pro

Même changement pour le convertible Spectre x360, dont la deuxième génération (15-bl062nr) du modèle 15,6 pouces (15-ap012dx, lancé l’an passé), se pare par ailleurs d’un connecteur Thunderbolt 3 et s’enrichit d’une option de GPU dédié (GeForce 940 MX à 2 Go).

L’USB-Type C se marie à l’USB Type-A. L’option 4K reste d’actualité pour l’écran. L’autonomie est rallongée d’un tiers (de 9 heures 30 minutes à 12 heures et 45 minutes, selon HP)… moyennant une machine plus lourde (on dépasse les 2 kg) et plus épaisse (de 1,6 cm, on passe à 1,8 cm).

spectre-x360

Crédit photos : HP


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur