CES 2018 : l’avenir de Cortana en question

PCSystèmes d'exploitation
cortana-ces-2018

Quelle place pour Cortana dans la stratégie de Microsoft ? L’omniprésence des offres concurrentes – Alexa, Google Assistant – au CES pousse à s’interroger.

Cortana passera-t-elle l’année 2018 ?

La question se pose à l’occasion du CES, où l’assistante virtuelle de Microsoft est éclipsée par ses rivaux made in Google et Amazon.

Certains vont jusqu’à faire l’éloge funèbre de Cortana, constatant que la concurrence vient s’installer sur son terrain de prédilection : Windows 10, qui équipe 600 millions de machines au dernier pointage de novembre 2017.

Google n’a pas encore fait ce pas. Amazon, en revanche, s’y apprête, avec son assistante Alexa, par le biais d’une application dont le lancement doit intervenir « au printemps ».

Plusieurs constructeurs ont signalé leur intention d’intégrer, sur des PC fixes ou portables, ladite application, qui ne permettra pas d’accéder à toutes les fonctionnalités d’Alexa – tout particulièrement pour le contrôle des équipements domotiques.

Acer est dans la boucle (avec ses gammes Spin, Swift, Switch et Aspire), tout comme Asus (ZenBook, VivoBook).

L’application n’a visiblement pas de lien avec le partenariat qu’Amazon et Microsoft avaient annoncé en août dernier.

Les deux firmes s’étaient engagées à ériger, au plus tard pour fin 2017, des passerelles entre leurs assistants respectifs, qui allaient pouvoir « dialoguer ». L’échéance n’a finalement pas été respectée.

Base instable

Au-delà des problématiques d’interopérabilité, le positionnement même de Cortana est difficile à lire.

L’intégration avec les préversions de l’offre SaaS Dynamics 365 en témoigne. La jonction établie entre les deux services a été coupée la semaine passée, Microsoft affirmant – en deux temps – travailler sur « une solution de long terme » qui inclura son assistante virtuelle.

Certaines fonctionnalités disparaissent par ailleurs subitement, à l’image de la reconnaissance musicale, devenue inopérante avec la fermeture du service Groove.

Des perspectives s’ouvrent néanmoins sur le marché des enceintes connectées avec une annonce de Qualcomm, dont la plate-forme Smart Audio, qui associe microphone, haut-parleur et reconnaissance vocale, prend désormais en charge Cortana*.

* Exploitée, pour le moment, sur l’enceinte Invoke de Harman Kardon et sur le thermostat GLAS de Johnson Control.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur