CES : Fleur Pellerin et Pierre Gattaz ensemble au nom de la French Tech

Régulations
fleur-pellerin-ces-2014

Rapprochement remarqué entre le gouvernement et le MEDEF lors du CES de Las Vegas. Fleur Pellerin a notamment rencontré le CEO de Netflix (VoD) qui voudrait investir le marché français.

La French Tech a débarqué au CES. Une délégation consistante de sociétés high-tech françaises a colonisé la grande foire IT de Las Vegas. 90 exposants sur 3200 exposants avec des acteurs du monde high-tech français comme Archos ou Parrot.

Mais aussi une multitude de start-up émanant de l’Internet des objets (Withings, Netatmo, Kolibree…) et des initiatives de pôles de compétitivité comme 7 PME membres du pôle Systematic (Oledcomm, Sunpartner, Kalray, Arkamys, IN-WEBO, ATEME et Medissimo).

Bonus 2014 : une visite de Fleur Pellerin, ministre française de l’Économie numérique, qui est venue promouvoir le label French Tech qui remplace le projet Quartiers numériques à consonance trop franco-françaises. Mais aussi Pierre Gattaz, Président du Medef. C’est une première “publique-privée” pour gagner en visibilité sur le CES donc sur le monde des nouvelles technologies.

“Ce salon est une parfaite illustration de ce que seront les usages numériques de demain”, a commenté Fleur Pellerin, citée dans Le Figaro. “Nous entrons dans une bataille pour la localisation du prochain ‘hub’ pour les start-up, la prochaine Silicon Valley. Paris est en compétition avec Londres, Berlin, mais aussi New York, Boston, Las Vegas ou encore le Brésil et le Chili.”

Autre sujet d’actualité : une rencontre avec Reed Hastings,  le CEO de Netflix était prévue sur place.  La plateforme vidéo américaine veut investir le marché français d’ici l’automne 2014. Une délégation avait été reçue à l’Elysée en fin d’année dernière. “Pour l’instant, rien n’empêche son arrivée en France”, a commenté Fleur Pellerin. Elle a “rappelé un certain nombre de pré-requis pour une bonne installation des services de Netflix”, notamment “les questions de chronologie des médias” (à quelle échéance l’exploitation d’un film sur tel support après sa sortie au cinéma) et de soutien à la production.

Sur place, Fleur Pellerin devait aussi rencontrer des responsables de Zappos (vente de vêtements et chaussures en ligne, rattaché au groupe Amazon),  du studio DreamWorks, de 3D Systems (qui a racheté un spécialiste français Phenix Systems), et de Good Technology (spécialiste des technologies de sécurité mobile).

Lors de la soirée “French Tech”coorganisée avec Ubifrance, l’AFFI et Orange, les interventions de Fleur Pellerin et de Pierre Gattaz allaient dans le même sens. La ministre évoquant la France comme une “start-up République” tandis que le président du Medef considérait que, dans l’Hexagone, on devrait apprendre à “chasser en meute” comme peuvent le faire les Allemands, les Américains et les Chinois, selon les propos retenus par l’Usine Digitale.

Quiz : Connaissez-vous les grands groupes du Web français ?

(Credit photo illustration : capture d’écran LeWeb 2013)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur