Le chanteur Bono devrait entrer au capital de Facebook

Cloud

Le fonds d’investissements Elevation Partners, dont Bono, le chanteur de U2, est un des fondateurs, devrait bientôt détenir 1% du capital de Facebook, grâce à un investissement de 90 millions de dollars.

Le chanteur Bono a trouvé une nouvelle cause à défendre. Selon le site TechCrunch.com, via son fonds d’investissement Elevation Partners dont il est un des fondateurs, le leader du groupe U2 s’apprêterait à mettre la main sur 1% du capital de Facebook, ce qui correspondrait à un montant d’environ 90 millions de dollars.

Grâce à l’arrivée de ce nouvel actionnaire, Facebook est désormais valorisé à plus de 9 milliards de dollars.

Ce n’est pas la première fois que Facebook, qui fédère plus de 400 millions de membres, ouvre son capital. Déjà en octobre 2007, Microsoft avait investi 240 millions de dollars dans le site communautaire, ce qui représente une part minoritaire de l’ordre de 1,6% du capital de Facebook.

Actuellement, le fonds d’investissement Elevation Partners dispose de 1,9 milliard d’euros d’actifs, et s’est spécialisé depuis sa création en 2004 dans le secteur des médias et des divertissements.

Même si investir dans Facebook pourrait représenter actuellement un risque limité, il convient de rappeler que, jusqu’à maintenant, les choix d’investissements opérés par Elevation Partners n’ont pas toujours été très judicieux.

En effet, le fonds d’investissement de Bono détient depuis trois ans 25% du capital du constructeur américain de smartphones Palm, qui rechercherait activement un repreneur. HTC et Lenovo seraient sur les rangs.

Elevation Partners a également investi début 2010 dans la start-up américaine Yelp, un service communautaire basé sur la géolocalisation. Fin 2009, Yelp avait décliné, pour des raisons inconnues, une offre de rachat formulée par Google. Aujourd’hui, ce service social local fait l’objet de plusieurs plaintes de la part de commerçants répertoriés sur ce site.

Elevation Partners a aussi décidé d’investir dans le magazine Forbes en 2006 pour un résultat très mitigé puisque la valeur du périodique est estimé à 100 millions de dollars alors que le fonds d’investissement avait mis sur la table quelques 300 millions de dollars.

Reste à savoir si Facebook sera le nouveau filon juteux de Bono et d’Elevation Partners et permettra au fonds d’investissement de retrouver une bonne santé financière.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur