Charles Christory (Adictiz) : En rachetant OMGPOP, Zynga récupère la perle Draw Something

Marketing
logo Zynga

Le fondateur d’Adictiz (social gaming) commente l’info de la semaine dans son domaine de prédilection : Zynga acquiert OMGPOP. “Un raz-de-marée” avec un seul jeu (bonus vidéo).

Fondé en 2009, Adictiz est un éditeur de jeux sociaux basé au technopôle Euratechnologies de Lille.

Il travaille pour le compte de clients comme TF1, Kiabi ou Kellogg’s. Mais il cherche dorénavant à développer son propre portefeuille de jeux.

Son titre phare est le nom d’une blague bien connue : Paf le chien (15 millions d’utilisateurs depuis la création du jeu). Un concept qui fait l’objet d’une exploitation internationale…

On trouve également d’autres réalisation dans le social gaming comme “Il est con ce pigeon” (co-édité avec AntVoice) qui n’aurait pas déplu à Free Mobile.

Pour décliner ses activités sur l’iPhone, l’éditeur s’est associé au studio belge Fishing Cactus.

Récemment interrogé par nos soins, il se montrait plutôt emballé à l’idée de l’introduction en Bourse prochaine de Facebook.

Naturellement, Charles Christory suit le modèle Zynga aux Etats-Unis qui a passé le cap de la Bourse fin 2011.

Ce jeune entrepreneur du Nord de la France considère que le rachat d’OMGPOP par la société Internet de Mark Pincus, survenu cette semaine, constitue un événement.

“Le véritable tournant pour OMGPOP, société gravitant dans le casual gaming sur Web et mobile depuis environ 6 ans avec une cinquantaine de jeux à son actif, s’explique par le raz de marée d’un de ses titres les plus récents : Draw Something”, commente Charles Christory, dans une réaction envoyée par e-mail à la rédaction.

“Cette application, lancée avec un budget marketing de moins de 100 000 dollars, est passé de 0 à plus de 35 millions de joueurs en moins de 2 mois!”

Les facteurs clés du succès de cette application? “Un jeu très grand public, simple à utiliser et fun, une intégration parfaite des mécaniques d’interactions sociales et enfin une distribution intelligente et tactique.”

Ce qui fait rêver Charles Christory. “Aujourd’hui, si des milliers d’éditeurs existent dans le monde entier, ceux qui ont su attiré plus d’un million de joueur se compte en dizaines. Le point important de cette histoire fantastique est que la création de valeur générée par un casual game sur mobile est unique en son genre et que d’autres jeux/applis phénomènes sont sur cette voie.”

Lors de la session LeWeb’11 organisée à Paris (7-9 décembre), nous avions rencontré de visu Charles Christory, qui évoquait pour nous le développement d’Adictiz.

Consultez la vidéo ci-dessous :


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur