Charles du Boullay (CDC Arkhineo) : “Notre record 2010 : trois millions de factures dématérialisées en une journée”

Cloud

Documation 2011 : Filiale de la Caisse des Dépôts, CDC Arkhineo exploite une plate-forme “coffre-fort” pour l’archivage numérique. Un complément indispensable pour le marché de la dématérialisation. Bilan et perspectives avec son DG.

Factures, bulletins de paie, contrats de prêt, contrats de travail, e-mails…CDC Arkhinéo est l’un des plus grands spécialistes de l’archivage numérique en qualité de tiers de confiance qui compte sur le marché français.

En dressant un bilan 2010, cette filiale de la Caisse des Dépôts a archivé un volume de 90 millions de documents en 2010 (contre 65 millions en 2009, sot ue hausse de 40%).

Depuis sa création en 2001, elle exploite une plate-forme servant de “coffre-fort électronique” accessible en mode hébergé (ASP ou SaaS en anglais).

Parallèlement, CDC-Arkhinéo exploite une plate-forme de dématérialisation de documents (plate-forme FAST), bien implantée dans les collectivités.

L’ensemble a réalisé un chiffre d’affaire de 3,7 millions d’euros en 2010 (+45%). Volet 1 : bilan et perspectives de l’activité archivage numérique de CDC Arkhineo avec son directeur général Charles du Boullay.

(Interview réalisée le 22/03/11 dans le cadre du Salon Documation 2001.)

ITespresso.fr : Comment évoluent les activités de CDC Arkhineo sur la partie archivage numérique ?
Charles du Boullay : Tous les indicateurs sont au vert. On observe une croissance en termes de nombre de clients, de variétés et de volume de documents numériques à archiver (90 millions sur l’année 2010). C’est la clientèle bancaire qui a le plus évolué avec en particulier l’archivage des contrats dématérialisés signés avec leurs clients. Nous avons observé également le décollage des bulletins de salaires dématérialisés en partenariat avec ViaStorage, Novapost ou Primobox. Ces prestataires, spécialisés dans la dématérialisation, prennent contact avec les entreprises tandis que CDC Arkhineo prend en charge le volet archivage. Nous avons écrit un livre blanc avec B-Process sur la dématérialisation de la facture dans les collectivités et les administrations. Des échéances importantes arrivent et elles seront susceptibles de favoriser nos activités. Ainsi, à partir de 2012, une collectivité ne pourra pas refuser une facture électronique. Parallèlement, le service “Coffre-fort électronique” de CDC Arkhinéo a été certifié conforme à la norme AFNOR Z 42-013 (“sécurisation renforcée”). C’est la plus pertinente. Le reste, c’est du pipeau. Toujours dans le domaine de l’archivage public, nous avons obtenu l’agrément du Ministère de la Culture pour la conservation des archives publiques courantes ou intermédiaires des collectivités. En l’état actuel, nous sommes deux à l’avoir avec Locarchives. Autre élément intéressant à signaler, nous avons atteint fin 2010 un record en termes de nombre de traitement de documents numérisés : trois millions en une journée. Ce pic est lié à la reprise d’historiques de factures sur deux ans émanant d’un client issu de la grande distribution. Il a fallu numériser13 millions de documents en une semaine alors que nous en avions déjà numérisé un million auparavant avec ce même client.

(lire la fin de l’interview page 2)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur