Charlie Hebdo survit : édition spéciale avec un méga-tirage

Régulations
charlie-hebdo-kiosque-paris

Charlie Hebdo revient en kiosque avec un tirage à trois millions. L’équipe du journal satirique peut désormais compter sur un vaste mouvement de solidarité.

Une semaine après le drame, Charlie Hebdo revient en kiosque.

Grâce à l’équipe de la rédaction du journal satirique qui a décidé de poursuivre la parution malgré le lourd tribut payé avec l’attentat. Mais aussi grâce à la formidable mobilisation populaire et les fonds collectés.

L’édition du “journal des survivants” (16 pages) sera disponible en kiosque ce mercredi. Le dispositif est exceptionnel : tirage de trois millions d’exemplaires, distribution dans 25 pays avec parfois des traductions du numéro comme c’est le cas en Turquie.

Les dons affluent sous diverses formes et il n’y a qu’une vue parcellaire en l’état actuel car les chèques demandent un temps de traitement supplémentaire selon BFM Business.

Au nom du secteur de la presse, l’association Presse et Pluralisme centralise la collecte, à travers une plateforme de paiement en ligne hébergée par la Caisse des dépôts. En son nom propre, elle a versé 200 000 euros pour Charlie Hebdo.

En guise de relais, l’opération officielle “J’aide Charlie”, initiée en fin de semaine dernière à destination du grand public, a permis de récupérer 945 000 euros.

De son côté, Reporters sans frontières apporte son soutien à travers une campagne de publicité et commercialise des tee-shirts estampillés “Je suis Charlie” dans sa boutique en ligne (tous les dons seront reversés au journal).

Google s’appuiera sur le fonds d’innovation numérique qu’il a fondé pour le compte de la modernisation de la presse française (une contribution entre 200 000 et 300 000 euros est escomptée).

Au-delà du soutien des médias français (comme Libération qui accueille dans ses locaux l’équipe de Charlie Hebdo), la solidarité dépasse les frontières : le quotidien britannique The Guardian s’engage à apporter 130 000 euros.

La semaine dernière, la ministre de la Culture Fleur Pellerin évoquait l’idée de “débloquer en urgence” une subvention publique d’un million d’euros.

Les plus fidèles lecteurs optent pour un abonnement Charlie Hebdo : Viapresse.com, la plateforme d’adhésion aux titres de presse magazine, en recense 10 000 nouveaux chaque jour.

Même Arnold Schwarzenegger s’implique via Twitter : la semaine dernière, il a invité tous ses followers à adhérer au journal. Plutôt mastoc comme soutien.

Mais un conseil : dépêchez-vous de vous rendre à votre kiosque le plus proche. Pour le retour en kiosque de Charlie Hebdo (et malgré le méga-tirage), il n’y en aura probablement pas pour tout le monde…

Les files d’attentes étaient déjà impressionnantes ce matin à Paris entre Saint-Lazare et le quartier Clichy-Batignolles pour l’ouverture des kiosques – à 7 heures du matin place Blanche, rue de Rome ou encore devant la station de métro Trinité – d’Estienne d’Orves.

Les plus courageux ont attendu près d’une heure pour s’assurer un exemplaire de Charlie Hebdo. Un dispositif a été mis en place pour réalimenter les kiosques en temps et en heure face à l’écoulement des stocks.

(Merci à Clément Bohic pour le complément d’enquête ce matin sur le terrain)

charlie-hebdo
La une de ce 1178e numéro de Charlie Hebdo circulait déjà sur le Net.

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur