Chine : Google fait monter la pression en reportant la sortie de smartphones

CensureCloudRégulations

Google Chine repousse la sortie de deux smartphones sous Android. Les discussions avec les autorités ont débuté à propos de la censure sur la déclinaison locale de son moteur.

La partie de bras de fer entre Google et la Chine se poursuit. Alors que le groupe Internet devait présenter aujourd’hui dans ce pays deux smartphones sous Android développés avec Samsung et Motorola et commercialisés par l’opérateur China Unicom, il a reporté sine die ce lancement.

Une manière pour Google de faire pression sur les autorités chinoises.

Après une cyber-attaque “sophistisquée” initiée à partir du sol chinois contre ses infrastructures, Google a menacé de quitter le pays s’il n’obtenait pas le privilège de briser la censure institutionnalisée en exploitant un moteur sans filtrage.

Selon l’AFP, les discussions entre les parties ont débuté lundi sur le sujet. Mais la première réaction du ministère chinois des affaires étrangères montre une certaine inflexibilité.

“Les entreprises étrangères implantées en Chine doivent respecter les lois chinoises, l’intérêt public et les traditions chinoises (…). Google ne fait pas exception à cette règle.”

Il paraît peu probable que Google parvienne à obtenir un ajustement de la position du régime chinois sur la question de la censure, même si la diplomatie américaine s’en mêle.

Sur cette  question de la censure, les groupes Internet américains qui ont des intérêts sur le sol chinois ont des points de vue divergents.

Si Yahoo rejoint la position de Google en ce qui concerne la question de la censure, Microsoft a indiqué qu’il se plierait à la réglementation locale sans sourciller.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur