Chine : Google renouvelle son visa après des “ajustements”

CensureMarketingRégulations

Google a obtenu le renouvellement de sa licence d’exploitation en Chine pour une durée d’un an. Les relations restent conflictuelles avec les autorités locales en raison de la censure d’Etat.

Malgré les tensions permanentes entre Google et les autorités chinoises, le groupe Internet américain vient d’obtenir le renouvellement de sa licence d’exploitation pour exercer ses activités dans ce pays.

Il fait partie d’une liste de 137 entreprises “dont les licences ont été renouvelées après un ajustement de leurs opérations“, selon les autorités locales.

Mais on n’en saura pas plus sur les adaptations consenties par le groupe Internet pour montrer patte blanche.

Mais, a priori, Google a obtenu ce sésame pour une période d’un an, selon l’AFP.

La situation demeure difficile sur place pour un groupe comme Google qui souhaite favoriser la diffusion des informations.

Sur fond de censure d’Etat, des frictions apparaissent de manière récurrente entre les deux parties.

Le régime communiste continue d’imposer un rideau de fer sur des mots-clés jugés incompatibles avec la doctrine officielle (sur des thèmes comme le Tibet par exemple).

Dans la période fin 2009 – début 2010, c’était même la crise après des cyber-attaques menées depuis la Chine contre des infrastructures IT de grandes sociétés, dont Google.

Pour dénoncer les restrictions fortes relatives à la libre diffusion de l’information, Google avait même menacé de quitter la Chine.

Le groupe Internet a pris une mesure moins radicale, en transférant les visiteurs de la déclinaison chinoise du moteur (google.cn) vers un serveur installé à Hong-Kong (google.com.hk).

Une localisation censée éviter la censure de Pékin.

Sur le front du business, Google rencontre aussi des difficultés pour percer en Chine.

Le moteur américain dispose d’une part de marché de 21% alors que son concurrent local Baidu s’accapare 73%.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur