Chine : Microsoft ne compte pas s’aligner sur la position de Google

CensureCloudRégulations

Steve Ballmer, P-DG de Microsoft, assure que sa compagnie poursuivra le business en Chine et qu’elle se soumettra aux lois locales, quitte à subir la censure.

“Should I stay ou should I go” ? La question est tranchée du côté de Microsoft sans véritbale débat d’ailleurs apparemment.

Malgré les récentes attaques informatiques survenues en Chine et la censure qui pèse dans ce pays, la firme de Redmond affiche son intention de rester en Chine.

Une ré-affirmation de sa position alors Google envisage son retrait du pays s’il n’obtient pas la possibilité de la part du gouvernement chinois l’autorisation d’exploiter un moteur de recherche sans filtrage .

Steve Ballmer, P-DG de Microsoft, a déclaré que sa compagnie restera en Chine pour poursuivre le business et qu’elle continuera de se soumettre aux règlementations locales.

“Il est clair que nous continuerons nos activités en Chine et que nous respecterons la loi”, a déclaré le P-DG de Microsoft à l’antenne de CNBC.

Les attaques informatiques ne suffisent pas à justifier un départ de ce pays stratégique en termes de business. Début 2009, on recensait 300 millions d’internautes chinois (384 millions selon les derniers chiffres)

“Les cyber-attaques constituent une malheureuse façon de vivre”, regrette Steve Ballmer mais cela ne le fera pas changer d’avis.

Précisons que la messagerie de Microsoft (Hotmail) n’a pas été concerné par “l’attaque sophistiquée” pointée du doigt par Google et qui visait notamment son webmail Gmail.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur