Chrome OS – Android : des synergies avec le projet Athena

CloudMobilitéOS mobiles
chrome-android-athena

Google envisagerait, à l’instar d’Apple et de Microsoft, d’établir davantage de jonctions entre son système pour ordinateurs et celui pour mobile.

Google planche-t-il sur une fusion entre ses deux systèmes d’exploitation ?

C’est ce que laisse suggérer le projet Athena, nom de code lié à la future interface de Chrome OS. François Beaufort, évangéliste Chromium, en donne un aperçu sur son compte Google+. Au premier regard, on repère de nombreux éléments repris du futur Android L, présenté en juin dernier à l’occasion de la conférence développeurs Google I/O.

L’accent est mis sur un nouveau langage baptisé “Mariale Design” et dédié aux interfaces utilisateurs. En bas de page se trouve une fenêtre avec une barre de recherche et des boutons pour lancer les applications. Les fenêtres s’ouvrent en cascade et il est possible de les faire défiler. Cette présentation n’a toutefois rien de définitif : elle reste un canevas de travail destinée à refléter les orientations prises par Google.

Le groupe Internet se positionne là dans le sillage d’autres éditeurs comme Apple, qui a réaffirmé, lors de sa dernière WWDC, une volonté de réunir OS X 10.10 “Yosemite” et iOS 8 en leur donnant une touche toute personnelle. Illustration avec la fonctionnalité Handoff, qui assurera la synchronisation de toutes les activités entre mobile et PC. Microsoft n’est pas en reste avec Windows 8 et ses évolutions qui visent à marier le monde des ordinateurs avec celui des tablettes.

Mais Google poursuit un autre objectif en parallèle : celui de résoudre le problème récurrent de fragmentation d’Android, rédhibitoire en matière de sécurité et de compatibilité applicative. Tous les terminaux fonctionnant sous Android n’utilisent pas les mêmes versions, ce qui, comme le note Silicon.fr, complique fortement la tâche des administrateurs informatiques.

L’éventualité d’une fusion avec Chrome OS est évoquée de longue date. Jusqu’alors, Google a toujours formellement nié toute fusion, non sans toutefois exclure la mise en place de passerelles convergentes. Il est notamment question que Chrome OS puisse, dans un futur plus ou moins proche, faire tourner des applications Android, tout en intégrant davantage de fonctions tactiles.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : incollable sur Android ?

Crédit logos : Google


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur