Chrome OS emboîte le pas à Android sur les PC tout-en-un

Mobilité
lg-chrome-os

L’offre Chrome OS prend du volume et gagne l’univers des PC tout-en-un sous l’impulsion de LG, qui annonce la commercialisation imminente, aux Etats-Unis, de son (sa ?) Chromebase.

Longtemps cantonné aux ordinateurs portables, Chrome OS investit progressivement le monde du PC fixe.

La transition avait débuté au printemps 2012 sous l’impulsion de Samsung, qui matérialisait le concept Chromebox sous la forme d’un mini-ordinateur de bureau aux allures de client léger. Il aura fallu attendre près de deux ans pour que cette initiative trouve un écho : en février dernier, Asus et HP consolidaient tour à tour leur offre en dévoilant eux aussi une Chromebox. Chacun des deux produits – présentés à quelques jours d’intervalle – visent les entreprises, avec une composante de sécurité TPM (“Trusted Platform Module”) ou encore la possibilité de piloter deux écrans.

LG s’inscrit dans cette philosophie, mais explore une nouvelle piste en embarquant le système d’exploitation “Web et cloud” de Google… dans un PC tout-en-un : le (la ?) Chromebase. La machine sera vendue aux Etats-Unis à partir du 26 mai pour un prix public conseillé de 349,99 dollars HT (environ 305 euros TTC), en coloris blanc ou noir, chez Amazon, Tiger Direct et Newegg (ce dernier ouvrira les réservations dans la journée du 12 mai).

Officialisé en début d’année lors du CES 2014, le Chromebase enrichit une offre Chrome OS qui ne détient encore qu’une part de marché marginale à l’échelle de la planète (IDC l’estime à 1%, avec environ 2,5 millions d’appareils vendus), mais qui commence à prendre de l’importance outre-Atlantique : 10% du marché, PC et tablettes confondus, selon le cabinet NPD.

Tous deux en baisse de régime avec la montée en puissance des smartphones et des tablettes, ordinateur personnel et moniteur LCD se confondent en ce dispositif qui peut même faire office d’affichage secondaire grâce à son entrée HDMI. Sous le capot, on retrouve de nombreux composants déjà exploités avec la Chromebox : 2 Go de RAM LPDDR2, 16 Go de mémoire interne en eMMC additionnés de 100 Go d’espace de stockage sur Google Drive et un processeur basse consommation Intel Celeron 2955U (génération “Haswell”).

Le reste de la configuration est typique des Chromebooks : une interface Ethernet Gigabit en complément au Wi-Fi et au Bluetooth, 3 ports USB 2.0 et 1 USB 3.0, une webcam de 1,3 mégapixel. Avec un écran de 21,5 pouces en Full HD 1080p, le Chromebase pourrait constituer le client léger idéal pour les collectivités et le milieu éducatif. L’absence de technologie tactile condamne – ou tout du moins compromet – son utilisation en tant que kiosque dans les hôtels ou encore les grands magasins. A noter que le clavier et la souris fournis sont filaires.

chromebase-lg

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : incollable sur Chrome ?

Crédit photos : LG


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur