Chrome OS : Google pourrait pousser un netbook adossé à un abonnement

CloudMobilitéTablettes

La version finalisée du système d’exploitation de Google devrait bientôt sortir. Avec peut-être une surprise au niveau du modèle économique : une forme de leasing autour d’un kit netbook sous Chrome OS + abonnement mensuel.

(Précisions apportées à 12:25) Google a commencé à développer Chrome OS en 2009. L’OS intrigue puisqu’il n’est pas présent sur la machine à proprement parler. Il se trouve sur les serveurs de Google au nom de la stratégie cloud.

L’idée maîtresse est de proposer un netbook simple techniquement, donc peu onéreux, qui redonne son sens premier au mot anglais “netbook” : accéder au net comme on accède à un livre.

Les mises à jour de Chrome OS pourraient aboutir à une version stable présentée le 10 mai prochain lors de la conférence Google I/O.

Mais Google pourrait également distribuer son propre netbook sous Chrome OS. Et celui-ci s’accompagnerait d’un abonnement mensuel.

En l’état, il s’agit de rumeurs apparues sur NeoWin et il conviendra de prendre cette information avec les précautions d’usage.

Chrome OS apparaîtra sur des netbooks de marque Asus et Samsung dans un premier temps. Il est question d’une disponibilité fin juin.

Mais Google proposerait également son propre netbook (peut-être une déclinaison du Cr48, le netbook proposé dans le “Pilot Program”) avec un abonnement mensuel compris entre 10 et 20 dollars.

Celui-ci permettrait de disposer d’une machine dont le hardware serait mis à jour régulièrement. Un système de remplacement de netbook serait mis en place en cas de panne.

Lors de la présentation du Cr48 par Google fin 2010, on se souvient notamment d’une vidéo disponible sur YouTube qui montrait la machine d’un utilisateur détruite à plusieurs reprises.

Après changement de hardware, l’utilisateur l’allumait et retrouvait son bureau. Il pouvait alors instantanément reprendre son activité exactement là où il l’avait laissée.

L’OS se différencierait encore un peu plus puisque l’utilisateur ne serait pas aliéné à une seule et unique machine mais à un abonnement en l’occurrence (un peu à la manière des abonnements de téléphonie mobile finalement).

La mise à jour hardware permettrait simplement de bénéficier par exemple de nouvelles interfaces, d’une webcam plus sophistiquée, de la 4G (LTE) plus tard…

Rappelons qu’il dispose d’autres atouts : une sortie de veille instantanée, un démarrage extrêmement rapide, une faible consommation électrique…

(lire la fin de l’article page 2)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur