Chrome Web Apps : direction Google Play et l’App Store

CloudMobilitéOS mobiles
web-apps-chrome-hors-ligne-mobile

Les Web Apps liées au navigateur Google Chrome seront désormais utilisables hors connexion au sein des environnements iOS et Android, moyennant quelques adaptations du côté des développeurs.

En septembre dernier, une mise à jour de la technologie Chrome Packaged Apps donnait de l’autonomie aux applications Web rattachées au navigateur Internet de Google.

Ces dernières devenaient utilisables hors connexion, directement sur le bureau au sein des environnements Windows, OS X, Linux et Chrome OS, avec un mode plein écran et une icône dédiée dans la barre des tâches, comme s’il s’agissait de logiciels desktop traditionnels. Une trentaine d’applications figuraient alors dans la rubrique “pour votre ordinateur” ouverte à cette occasion au sein de la logithèque Chrome Web Store.

Au fil des semaines, le catalogue s’est enrichi sous l’impulsion de développeurs exploitant le HTML5 et les API livrées par Google. Mais le groupe Internet semblait vouloir aller plus loin en déclinant le concept sur mobile. Des ambitions illustrées début décembre à travers un projet hébergé sur GitHub et baptisé “Mobile Chrome Apps“.

D’après la documentation, cette initiative placée sous la responsabilité de Michal Mocny – développeur chez Google – visait à créer un kit d’outils destiné à simplifier le portage des Web Apps de Chrome sur iOS et Android. En accord avec la feuille de route évoquée sur les groupes de discussion de Google, le service vient d’être lancé en version bêta. Les développeurs peuvent, en théorie, commence à encapsuler leurs applications et les soumettre pour une publication sur l’App Store d’iOS et/ou le Play Store d’Android.

Au coeur du projet, on retrouve la solution de développement multiplateforme Apache Cordova, disponible pour Windows Phone, Android, iOS, BlackBerry OS, webOS, Bada et Symbian. Cet ensemble d’API permet notamment de gérer le stockage de manière dynamique, mais aussi d’exploiter des fonctions natives auxquelles les Web Apps n’ont généralement pas accès : appareil photo, accéléromètre et autres capteurs électromagnétiques… Combiné à un framework comme jQuery Mobile ou Dojo Mobile, il ouvre au développement d’applications mobiles en HTML, CSS et JavaScript, sans utiliser de code natif.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : incollable sur Chrome ?

Crédit photo : Oporkka – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur