Le Chromebook prend racine aux Etats-Unis

ChromebookMobilitéPoste de travail
Acer Chromebook C7 Google

Le cabinet NPD estime que les Chromebooks représentent aujourd’hui 20 à 25% du marché américain des notebooks à moins de 300 dollars.

En désertant le marché des netbooks, les constructeurs ont ouvert la voie aux Chromebooks, qui représentent aujourd’hui, aux États-Unis, 25% des ventes d’ordinateurs portables à moins de 300 dollars, selon le cabinet NPD.

Massivement adoptés au sein des écoles, ces ultraportables connectés fonctionnent sous Chrome OS, système d’exploitation Linux centré sur le navigateur Web Chrome, les applications et les services cloud.

Si leur montée en puissance semble se traduire dans les chiffres, leur existence fut tumultueuse et leur lancement commercial, chaotique : Eric Schmidt, alors P-DG de Google, avait émis de nombreuses réserves quant à la pertinence du concept.

Plusieurs fabricants ont fini par prendre position sur le créneau, dont HP et Lenovo cette année.

Samsung s’est pour sa part distingué avec une machine qui, grâce à son processeur ARM, franchit un cap en matière de rapport performance par watt.

Plusieurs éléments convergent en cette logique : le stockage sur SSD (16 Go) préféré aux disques durs magnétiques plus énergivores, la mémoire vive DDR3L “basse consommation” (2 Go) et la batterie 2 cellules de 4080 mAh dont l’autonomie est annoncée à 6h20.

Google lui-même s’y essaye actuellement en marque blanche, avec le très élitiste Chromebook Pixel.

Cette machine propose, comme le note Silicon.fr, une dalle de 12,85 pouces en 2560 x 1700 points, épaulée par un processeur bicœur Intel Core i5 cadencé à 1,8 GHz et 4 Go de RAM.

Il convient néanmoins de relativiser cet essor, tout du moins à s’en fier aux sources de l’industrie asiatique, lesquelles évoquent la réalité d’un marché qui n’a toujours pas dépassé le cap du million de ventes, soit à peine 1% des PC portables.

Quand bien même l’unification d’Android et Chrome OS se profile, leur avenir en tant que plate-forme unifiée ne devrait s’inscrire que sur le long terme : Windows a encore de la marge.

En France, trois Chromebooks sont disponibles à la vente :

– L’Acer C7 Chromebook (249 euros TTC) : 11,6 pouces sous x86 – processeur Intel Celeron 847 bicoeur à 1,1 GHz

– Le Samsung Chromebook (299 euros TTC) : 11,6 pouces sous ARM

– Le HP Pavilion 14 Chromebook (299 euros TTC) : 14 pouces, même processeur que l’Acer C7


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur